Étiquette : logement

Quatre astuces pour faire de l’argent avec sa maison

Quatre astuces pour faire de l’argent avec sa maison

Malgré ses airs de spam agressif, ce titre n’est pas annonciateur d’une entourloupe visant à vous soutirer tout votre argent. Vous, futur vacancier – ou actuel dépensier –, qui êtes à l’affût de bons plans pour vous faire un peu d’argent, votre remède magique ne se trouve pas plus loin que dans votre propre logement. Voici quatre moyens pour que votre maison ou appartement vous paye vos vacances ou votre prochaine session de soldes.

1. Transformez votre maison en hôtel

Si vous partez en vacances, votre logement va se retrouver vide pendant toute la durée de votre séjour. Et si vous permettiez à des vacanciers d’en profiter ? Une myriade de services internet se sont développés pour offrir à des particuliers la possibilité de se louer leurs appartements. Face à des lecteurs aguerris comme vous, plus besoin de présenter AirBnB, le champion en la matière. Dans la location courte durée, d’autres plateformes ont vu le jour récemment, avec en tête de file des entreprises comme Sejourning, Morning Croissant, Wimdu ou encore BedyCasa. Ces dernières, en pleine croissance, ont chacune leurs spécificités : allez y jeter un coup d’oeil !

Si vous souhaitez louer une chambre de votre logement sur une plus longue période, il est préférable de se tourner vers des prestataires comme Chambre à Louer, site spécialisé dans la location de moyenne et longue durée.

Enfin, pour les plus partageurs d’entre vous, vous pouvez partir gratuitement vous loger chez un particulier en France ou à l’étranger, à condition de laisser les clefs de votre propre logement à votre hôte. Le service de référence dans l’échange de maison est Guest to Guest, oserez-vous ?

NB : pour plus d’informations sur la fiscalité liée à ces pratiques, c’est par là !

Costockage.fr, premier garde-meuble entre particuliers!

Assurance comprise! 

 2. Créez un mini-centre de stockage

En faisant un petit rangement chez vous, vous pourrez rapidement vous rendre compte que votre logement regorge d’espaces vides. Entre votre grenier inutilisé, votre cave à moitié vide et la chambre d’enfant de votre fils marié depuis 10 ans, il y a de quoi payer vos futures vacances. Costockage, service lancé en juin 2013 par nos précieux soins, vous propose en effet de mettre vos espaces vides en location à des personnes recherchant un espace de stockage. Louer un box de stockage dans un centre classique à Paris, Marseile ou Lyon, et ailleurs, est en effet hors de prix et poussera de nombreux clients vers votre humble demeure. Quelques cartons pour des euros, que demande le peuple?

3. Rentabilisez votre place de parking

Troisième espace à rentabiliser : votre parking. Caché derrière le portail de votre jardin, cette petite place de stationnement perso a le pouvoir de faire des heureux. En vous inscrivant sur des plateformes comme Parkadom, Monsieur Parking ou MobyPark, vous pourrez louer votre garage à des automobilistes qui s’arrachent les cheveux pour trouver une place.

4. Transformez votre jardin en terrain de camping

Cher propriétaire de jardin : votre herbe grasse et bien taillée peut faire des heureux ! Vous avez désormais la possibilité de louer votre jardin (ou une partie de celui-ci) à des touristes à la recherche d’un terrain de camping. Malin non ? Deux prestataires principaux sur ce marché : Gamping et Campe Dans Mon Jardin. Qui sait, l’un de vous accueillera peut-être Franck Dubosc sous sa magnifique tente « 2 secondes ® ».

Quoi ? Nous avons osé oublier quelque chose ? Faites-le nous savoir en commentaire, juste en dessous. Voila. Merci. Salut.

Quel est ce schéma multicolore sur les annonces immobilières ?

Quel est ce schéma multicolore sur les annonces immobilières ?

Lorsque vous avez été amené à chercher, louer ou acheter un appartement à l’approche d’un déménagement, vous avez certainement du tomber sur cette petite échelle de couleurs située à mi-chemin entre un test de myopie et un drapeau de la gay pride. Depuis le 1er janvier 2011, toutes les annonces immobilières doivent comporter cette échelle pour être conformes à la loi française. Appelé Diagnostic de Performance Énergétique, ou DPE de son petit nom, il a pour but de renseigner sur la performance énergétique d’un bien immobilier.

A quoi sert le DPE ? 

Cette échelle de couleur indique la consommation en énergie d’un logement (en kWh/m2/an pour les puristes). Elle vise à informer un locataire ou un propriétaire sur la nature « énergétique » d’un bien. Elle permet de surcroît d’estimer sa consommation annuelle de chauffage, eau chaude et climatisation. Pratique pour faire son budget.

Par qui est établi le DPE ?

Le DPE d’un logement doit nécessairement être effectué par un professionnel certifié. Si vous êtes propriétaire, poser un thermomètre sur votre radiateur ne suffira pas, donc. Notez que les prix varient en général entre 100 et 250€.

Quand faire un DPE ?

Un DPE à jour – la  validité d’un DPE est de 10 ans – doit être fourni dans trois situations :

– lors de la vente d’un logement existant (aux frais du propriétaire)

– lors de la construction d’un logement neuf (aux frais du maître d’ouvrage)

– lors de la location d’un logement (aux frais du propriétaire ou de l’agence de location)

Vous avez un garage, une cave ou un espace disponible chez vous ?

Inscrivez-vous sur Costockage, premier site de stockage entre particuliers.

Quoi ? Y’a deux étiquettes différentes maintenant ?

Il y a bel et bien deux étiquettes différentes dans le DPE, même si l’échelle colorée est la plus connue (et la plus sexy) :

– une « étiquette énergie » indiquant la consommation d’énergie

ETIQUETTE_DPE

– une « étiquette climat » explicitant le niveau de CO2 généré

 Emission de GES

Quelles sont les principales implications du DPE ?

Le DPE ne fournit pas que des chiffres sur des petites languettes de couleurs. Il propose généralement des recommandations sur d’éventuels travaux à faire pour optimiser les économies d’énergie (refaire l’isolation de votre garage, changer les fenêtres de cette petite pièce en plus que vous n’utilisez jamais, etc.). L’ensemble de ces recommandations se retrouvera dans le rapport final du DPE.

Dans la mesure où le DPE est d’utilité publique, il semble logique que l’Etat donne un coup de pouce aux propriétaires pour les inciter à consulter un spécialiste : chers propriétaires, si vous réalisez un DPE non obligatoire sur un bien construit il y a plus de deux ans, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôts de 32%. Si vous êtes locataire, gardez-le en tête. Ca vient vite, l’accès à la propriété.

Si vous souhaitez vous faire une idée du DPE de votre logement, un petit simulateur existe, mais il ne remplacera en aucun cas le diagnostic d’un professionnel certifié.

C’est tout. Pour le moment.

Nous avons rencontré Philippe de Rouville, fondateur de Chambrealouer.com

Nous avons rencontré Philippe de Rouville, fondateur de Chambrealouer.com

Présent sur la scène de la consommation collaborative depuis 2009, Chambrealouer.com entend repenser le stockage de particuliers, pardon, l’hébergement de particuliers. Que ce soit des retraités propriétaires d’une grande maison, un étudiant qui vient de décrocher un stage, un commercial arpentant les routes sinueuses de province ou un couple de musiciens en tournée, tous sont confrontés, à leur manière, au souci d’hébergement.

 Partant du simple constat qu’il est aujourd’hui extrêmement difficile de trouver un logement à prix abordable à l’occasion de déplacements de plus ou moins longue durée, Chambrealouer.com ambitionne de répondre au besoin de chacun. La plateforme propose, en effet, de vivre chez l’habitant et donc de cohabiter sous un même toit dans un cadre idyllique, en centre-ville et pour un loyer défiant les lois du marché.

Les avantages sont multiples: une rémunération pécuniaire ou via un service rendu pour les propriétaires disposant de chambres non-occupées, des dépenses moindres pour les vadrouilleurs et bien-entendu, de la convivialité.

Et maintenant, place aux questions posées à Philippe Rouville, fondateur de Roomlala

Chambrealouer.com, c’est quoi ?

La spécificité de Roomlala, c’est l’offre d’hébergement pour de la longue durée, en plus de celles pour de la courte et moyenne durée bien sûr, certains de nos locataires vivent comme ça à l’année grâce à Chambrealouer.com ! La proximité avec nos membres et leur satisfaction sont des choses qui nous tiennent à coeur.

En quoi vous distinguez vous de Airbnb ?

L’avantage majeur de Chambrealouer.com est d’être généraliste ! Il regroupe toutes les sortes d’annonces possibles dans le domaine de l’hébergement alternatif : de la traditionnelle location d’une chambre chez l’habitant jusqu’à la location d’un logement en échange de services, en passant par la colocation ou la sous-location. Que vous soyez futur propriétaire ou futur locataire, l’interface est particulièrement facile d’accès et l’annonce se dépose gratuitement en quelques minutes, sans formalités administratives interminables.

Outre Chambrealouer.com, quel est votre Top 3 des plateformes “conso-collab” ?

BlaBlaCar qui est incontournable pour se déplacer à petit prix et convivialement, Gchangetout qui propose un service vraiment pratique au quotidien, et puis Cookening qui semble avoir beaucoup de potentiel. Et pour bientôt Costockage.fr qui a déjà fait ses preuves avant même d’être en version publique !

Pour finir, seriez-vous prêt à devenir un Costockeur ?

Je loue déjà la chambre disponible dans mon appartement, mais je crois qu’il y a assez de place dans ma cave pour devenir un Costockeur ! À vrai dire, je pense que nombreux sont ceux qui ont de quoi costocker chez eux sans problèmes.