Étiquette : stocker

Comment louer son box quand on n’est pas dans une grande ville?

Comment louer son box quand on n’est pas dans une grande ville?

Vous vous demandez comment trouver des personnes intéressées pour louer votre cave, garage ou box de stockage.
Alors que Costockage s’est d’abord lancé dans la location de garde-meubles à Paris et en Ile-de-France, le réseau s’est depuis énormément étendu sur le reste du territoire français. On a donc pensé à vous qui habitez loin des grandes villes et souhaitez louer votre espace de stockage.

Stocker chez un particulier

Voilà les 5 conseils que j’ai à vous donner pour créer de l’émoi autour de votre annonce :

1) Chef-lieu

Toute petite ville se trouve près d’une grande, à peu de choses près. Cette vérité générale ayant été dite, vous avez vraiment une carte à jouer ici. Si votre cave est localisée dans une petite commune, insistez bien dans la description de votre annonce sur le nom de la grande ville qui se trouve près de votre garde-meuble ou grenier à louer. J’en profite ici pour rappeler qu’une bonne description est un véritable tremplin pour booster votre annonce sur notre site.

Par ailleurs, le site de Costockage est bien fait : plus petite est la ville dans laquelle est situé votre box de location, plus le rayon de recherche est étendu.

Pour vous donner un exemple, j’ai cherché sur Costockage un garde-meuble dans mon village ardéchois et l’échelle s’est magiquement fixée par défaut à un rayon de 50 kilomètres :

Ce qui signifie que les locataires potentiels de votre annonce peuvent venir d’une contrée située à plusieurs dizaines de kilomètres de chez vous, plutôt rassurant !

Fonctionnalité de recherche élargie
Le rayon de recherche sur le site Costockage

2) Votre box à louer près d’une voie rapide

Il existe un autre atout majeur pour créer une annonce idéale lorsque vous habitez loin d’une grande ville : mentionnez bien la proximité d’une voie rapide, autoroute ou départementale si c’est le cas.

Cela va vous paraître anodin mais c’est en fait une information qui importe beaucoup aux locataires potentiels de votre box.

3) Retour aux fondamentaux sur la description

Vous devriez bien mettre en avant les points forts de votre garde-meuble à louer, comme l’éclairage, la sécurité, l’accès par ascenseur, la possibilité de décharger devant la porte et tout cela ajouté à une fréquence de visite flexible si vous vous sentez d’humeur !

4) Le prix

La douce phrase “Les temps sont durs” qui hante notre fil d’actualités nous fait comprendre que le prix constitue le critère essentiel dans le choix d’un box à louer, que ce soit à Paris ou dans toute autre ville !

Lorsque vous créez une annonce sur notre site, nous vous proposons une fourchette de prix. Si vous hésitez entre deux montants, choisissez le plus bas des deux afin de faire une première location et ainsi remonter dans le classement. Vous pourrez toujours augmenter le prix par la suite si vous voulez.

5) Jouer la carte du dépaysement ?

On vous laisse la faire à l’instinct celle-là !

Bon courage !

Si vous souhaitez plus d’astuces pour bien louer votre espace de stockage, rendez-vous sur notre site dédié aux propriétaires, investir.costockage.fr.

 

Olivia au service des costockeurs

Costockage et sous-location, un point sur la législation.

Costockage et sous-location, un point sur la législation.

Nous accueillons aujourd’hui Arnaud Bucaille, fondateur du site E-sublet.fr pour bénéficier de son expertise juridique sur la sous-location. E-sublet est un site spécialisé dans les annonces de sous-location qui s’inscrit lui aussi dans le paysage de la consommation collaborative. Beaucoup de préjugés entourent ces pratiques, nous avons donc saisi l’occasion pour faire un point juridique et s’intéresser plus particulièrement au cas de costockage.

La sous-location, est-ce vraiment une pratique légale ?

Effectivement, la sous-location est tout à fait légale. Sachez qu’un sous-locataire peut même bénéficier des APL. Pour sous-louer son appartement de manière totalement transparente, il vous suffit d’obtenir l’accord écrit de votre propriétaire et ne pas sous-louer plus cher que vous ne louez.

Vous pouvez proposer à la sous-location tout ou une partie de votre logement. Dans les grandes villes, il n’est pas rare de voir des sous-locations de parking ou même de grenier pour du costockage (^^).

Sous-louer pour stocker, est-ce différent de sous-louer pour loger ?

Dans la démarche administrative, il n’y a aucune différence. Vous sous-louez et à ce titre vous avez besoin de l’accord de votre propriétaire. Par contre dans la pratique, cela sera beaucoup plus simple d’obtenir l’accord de votre propriétaire pour un stockage en sous-location que pour l’accueil d’un sous-locataire.

Dans le cas où la personne qui vient déposer ses affaires ne possède pas la clé (ce qu’on appelle le « dépôt » chez Costockage, ndlr) il ne s’agit même pas de sous-location. Vous ne faîtes que stocker et rendre un service, la personne n’a accès au lieu que par votre intermédiaire et le stockage ne peut être assimilé à de la sous-location. Dans ce cas, vous n’aurez pas besoin de l’accord de votre propriétaire Il vous suffira de vous mettre d’accord par contrat avec le déposant. Attention cependant, votre assurance habitation ne couvre pas le dépôt rémunéré (c’est pour cette raison que Costockage inclut une assurance spécifique dans toutes les transactions, ndlr).

NB : pour plus d’informations, notamment sur la fiscalité liée à ces pratiques, nous vous renvoyons à cet article.

Comment cela se passe-t-il lorsque la pièce est hors du domicile ? (garage ou box par exemple)

Dans ce cas, il s’agit d’une sous-location partielle. Vous pouvez laisser l’accès à un garage pour le stockage d’un véhicule ou un box de stockage pour vos meubles en précisant à votre propriétaire que la sous-location ne concerne que cet espace. Encore une fois, il est vraiment aisé d’obtenir l’accord de votre propriétaire dans ce type de cas. Celui-ci comprendra tout à fait que vous utilisiez l’espace inoccupé et ne s’inquiétera pas des dégâts. Comme je l’expliquais, beaucoup de personnes sous-louent leur garage et parfois pour plusieurs centaines d’euros dans les grandes villes. C’est une pratique très répandue et bien acceptée par les propriétaires.

Pour en savoir plus sur la législation qui entoure la sous-location, je vous invite à visiter E-sublet.fr et vous attarder sur notre blog. Nous y éclaircissons pour vous tous les points qui concernent entre autres, les APL, la taxe d’habitation et autres sujets d’interrogations.

Vous souhaitez une location immobilière dans le Vaucluse ? Faites confiance au site lesclesdumidi-vaucluse.com !

 

Louer un appartement, le Koh Lanta des temps modernes

Louer un appartement, le Koh Lanta des temps modernes

Dans la vie, il faut savoir accepter de faire des choses désagréables. Il y a les examens, les premiers entretiens d’embauche, les premiers râteaux. Généralement, l’expérience et la préparation sont les maîtres mots du succès. Dans cette bouillie de choses désagréables, rien n’est plus éreintant que la recherche d’un appartement. Voici quelques clés pour trouver ce que vous recherchez de manière efficace, sans vous faire flouer.

1.     Constituer son dossier

De manière générale, la demande d’appartement est environ 10,000 fois supérieure à l’offre. Vous pouvez d’ailleurs multiplier ce nombre par 10 si vous recherchez un appartement dans la capitale. Votre dossier sera votre vitrine et il est donc impensable d’aller visiter un appartement sans un dossier complet et solide.

Faisons d’abord un point sur les documents indispensables. Les agences ou les propriétaires demandent toujours les mêmes documents, à savoir (à adapter selon votre situation professionnelle) :

– une photocopie recto / verso de votre carte d’identité ou passeport

– une photocopie de votre carte étudiant et votre certificat de scolarité

– vos trois derniers bulletins de salaire

– votre contrat de travail ou une attestation de votre employeur

– votre dernier avis d’imposition sur le revenu

– votre taxe foncière

– votre relevé d’identité bancaire

– vos anciennes quittances de loyer

– une attestation d’Assurance Multirisques Habitation

– votre dernière facture EDF

– extrait Kbis pour les indépendants

– dans le cas où vous ayez un garant, il devra fournir tous ces mêmes documents (si vous pouvez, prenez un garant, ça rassure les agents).

Seulement, au moment de visiter votre appartement, vous serez 10 à avoir un dossier convenable et complet. Alors n’hésitez pas à en rajouter pour faire bonne impression :

– écrivez quelques lignes vous présentant en tête du dossier (par exemple, « je m’appelle Eduardo, et je cultive des oranges pour Tropicana depuis 15 ans »)

– faites un sommaire et numérotez les pages de votre dossier

– ajoutez un CV, ça fait toujours bonne impression

– reliez le tout, ça vous coûtera 2 euros.

2.     Rechercher son appartement

Il est maintenant temps de vous attaquer à la recherche à proprement parler.

Votre première option est de vous aventurer sur les sites de locations immobilières. Commencez par rechercher sur les sites qui vous permettent de traiter directement avec les propriétaires de logements. Vous éviterez ainsi de payer les frais d’agence qui s’élèvent en général à un mois de loyer. Il y a par exemple  PAP (Particuliers à Particuliers) ou encore LocService.fr qui propose un service inversé : ce sont les propriétaires qui vous contactent. En deuxième ressort, visitez les sites Se Loger, Paru Vendu, Acheter Louer ou encore Explorimmo. Des agences y postent régulièrement leurs annonces donc créez-vous des alertes de manière à être prévenu en exclusivité lorsqu’une annonce correspondant à vos critères arrive en ligne. HomeNGo, petit nouveau du secteur, mérite aussi d’être visité. En mettant l’accent sur l’ergonomie, ce site permet de faire des tris très simples et donc de s’y retrouver facilement.

Votre deuxième option, plus classique, consiste à acheter la publication papier de Particuliers à Particuliers. Ce petit recueil d’annonces sort tous les jeudis et vous coûtera la modique somme de 2,95 € dans les bureaux de tabac, kiosques, gares,… Achetez le jeudi, tout est déjà loué le jeudi soir !

Vous pouvez aussi, aller toquer à la porte des agences immobilières des quartiers/arrondissements qui vous intéressent. Ils sauront vous indiquer si un bien correspondant à vos critères est actuellement disponible. Renseignez-vous sur le site du portail immobilier Consortium Immobilier, si vous souhaitez trouver un bien dans les quartiers qui vous plaisent.

ATTENTION : certaines agences vous vendent des listes d’appartement, il ne faut surtout pas les acheter. Pour plus de détail, vous pouvez lire cet article du Figaro qui résume parfaitement la situation.

3.     Visiter sa sélection

NE VOUS PRECIPITEZ PAS ! Avec un peu de patience, vous trouverez chaussure à votre pied. Il faut aller au-delà de la première impression pour ne pas se planter et rater un détail essentiel.

Voici les points auxquels il faut s’attacher sans compter son temps :

– étudiez les parties communes de l’immeuble. Y a-t-il un digicode ? Un gardien ? Des locaux professionnels qui pourraient vous déranger ? Une possibilité pour louer un garage ou un box ?

– passez en revue tous les détails de l’appartement, en mettant l’accent sur les points suivants :

1. Bruit général de l’appartement et épaisseur des murs (crucial dans une colocation…)

2. Fonctionnement des fenêtres et isolation générale

3. Chauffage (centralisé ? électrique ?)

4. Tuyauterie (usée ? traces d’humidité ?)

5. Prises et câblage, et possibilité d’entreposer vos box internet à proximité

6. Luminosité et exposition de l’appartement

7. Nature et état du chauffe-eau

8. Equipements de la cuisine (plaques chauffantes ? gaz ? branchements pour machine à laver ?)

9. Imaginez l’emplacement de TOUS vos futurs meubles. Comme le disait Pierre Dac, « On croit souvent qu’un appartement est bas de plafond, alors qu’il est tout simplement haut de plancher ».

10. Aurez-vous de la place pour stocker entre particuliers ?

Si un appartement vous convient, c’est le moment d’appliquer vos meilleures techniques de speed dating et de marquer l’agent ou le bailleur en 5 minutes. Il faut que dans les jours qui suivent, il se rappelle de vous. Parlez-lui de vos études, de vos parents, de votre passion (sauf si c’est la batterie, il pourrait penser que ça peut poser problème).

Dans les jours qui suivent, ne lâchez rien, appelez-le jusqu’à obtenir les clefs.

4.     Hello Ikea

Vous n’avez certainement pas besoin de conseils à ce sujet, mais réfléchissez-y à deux fois avant de vous jeter sur leurs gâteaux au chocolat.

On a oublié quelque chose ? Commentez les amis, commentez !

A noter: Si vous cherchez un bien dans le Sud de la France l’Agence Immobilière Marseille pourra vous aider à trouver le bien tant attendu !

Mi casa es tu casa : où stocker vos affaires pour votre échange de maisons ?

Mi casa es tu casa : où stocker vos affaires pour votre échange de maisons ?

Avec la France comme première destination touristique au monde, vous savez que votre maison attire beaucoup de convoitises chez nos amis étrangers. C’est pour cela que vous êtes toujours plus nombreux à échanger votre maison l’été. Le but est bien sûr de voyager l’esprit léger, et surtout la bourse lourde. Ce système, qui repose essentiellement sur la réciprocité, a l’avantage non négligeable de loger gratuitement toute votre tribu pour les vacances, mais aussi de vous sentir rapidement comme chez vous quand vous voyagez à l’autre bout du monde !

Bon mais une crainte essentielle demeure : où stocker vos ordinateurs, beaux meubles et bijoux  pendant que de parfaits inconnus séjournent chez vous ? Vous nous voyez venir ?

Le bon plan : échanger sa maison

L’intérêt principal étant de mettre des petits et gros sous-sous de côté pour vos vacances, des sites comme Trampolinn, Guesttoguest, Trocmaison.com, Switchome ou encore Homelink France séduisent de plus en plus de monde.

Ceci dit, il n’est pas si évident de trouver chaussure à son pied en termes de lieu, dates de dispos et nous vous conseillons de poser des questions essentielles à la famille qui vous intéresse.

 

Stocker près de chez moi

Parmi celles-ci :
– Etes-vous membre du cercle très select des costockeurs ?

Non, merci Jean-Luc, mais faut pas être si sectaire. Plus sérieusement vous pouvez vous renseigner ainsi :
– Avez-vous déjà échangé votre maison ? Est-ce que ça c’était bien passé ? Avez-vous des tuyaux à nous donner pour passer du bon temps autour de chez vous ?

Bref, une fois que vous sentez bien la famille en question, faites le grand saut, prévenez votre assureur et tout se passera bien.

Maintenant émerge une seconde peur quant à laisser Jason et Kelly, accompagnés de leur enfant prodige Brenda, entrer chez vous et faire comme si vous les connaissiez. Keep calm and faites confiance à Costockage pour stocker au chaud et pour pas cher vos affaires précieuses.

Ou sinon il y a le site lesclesdumidi.com qui vous propose un grand choix de maisons à vendre.

Costockage toujours dans le coup pour stocker vos affaires

Comme vous n’avez pas forcément de pièce ou de cave à mettre sous clé chez vous, le moins que Costockage puisse faire est de vous trouver un box à louer pas cher et surtout à deux pas de votre logement ; vos affaires seront stockées comme si elles étaient restées chez vous!

La crainte de vous faire chiper par des inconnus vos cadeaux de Noël avant d’avoir pu les revendre sur Amazon est totalement compréhensible. Pour vos appareils électroniques ou bibelots fragiles, Costockage vous propose pléthore de garde-meubles à Paris et partout en France, même pour des petits volumes pour mettre de côté vos biens pendant votre séjour.

Alors à bientôt sur Costockage !

Départ en Erasmus : Que faire de ton studio pendant que tu bois des bières à Dublin ?

Départ en Erasmus : Que faire de ton studio pendant que tu bois des bières à Dublin ?

Partir pour son stage ou ces études c’est bien mais que faire de ses affaires ou de son appart ? Pour éviter de vous retrouver SDF en rentrant ou d’égarer des affaires, Costockage vous propose ses bons plans déménagement et stockage.

Avant tout départ, il convient de mettre de l’ordre dans ses affaires. Quelles sont les solutions pas chères pour ses affaires avant un départ en Erasmus ?

 

Que faire de son appartement ?

La sous-location

La sous-location peut-être une bonne option pour éviter de résilier votre bail. C’est toujours un peu compliqué d’en chercher un en cours d’année. Alors que le louer à quelqu’un qui est aussi à la recherche d’un appartement pour son stage ou sur une courte période c’est optimal.

Petit rappel, la sous-location est légale en France du moment que vous avez l’accord du propriétaire et que vous ne sous-louez pas plus cher que vous louez.

Stocker chez un particulier

L’échange d’appartement

Echanger son appartement avec un autre étudiant (toujours via le principe de sous-location). Le bon compromis qui peut éviter bien des recherches, on ne saurait vous conseiller un meilleur site que Switcharound.

Certaines écoles et université favorise ce type d’échange de logements entre les étudiants qui bénéficient du programme Erasmus. Pour savoir si c’est votre cas, consultez le site de votre école.

Stocker ses affaires 6 mois durant

Que vous optiez pour la sous-location, l’échange d’appartements, ou que vous rendiez votre appart’, vous aurez sûrement besoin de stocker des affaires (celles auxquelles vous tenez mais que vous n’emportez pas). Et là, c’est le drame …! Votre chambre chez vos parents est non seulement loin, mais déjà pleine de toutes vos affaires d’adolescent. Les garde meubles sont à l’extérieur de la ville où vous logez et hors de portée de votre bourse étudiante.

Alors pourquoi ne pas stocker à petit prix chez un particulier proche de chez vousStocker dans la cave de votre voisin pour économiser et payer votre billet sereinement ?

La web-série startup Costockage : recruter un employé, tout un art !

La web-série startup Costockage : recruter un employé, tout un art !

La websérie sur les startups se poursuit avec la suite logique pour toute entreprise en période de développement : le recrutement d’un nouvel employé.

Trouver le bon salarié est parfois difficile. C’est pourquoi Adam rencontre une spécialiste du recrutement pour qu’elle lui donne des tips.

Découvrons ensemble quelques points clé pour rechercher et trouver la bonne personne.

Garde meuble entre particuliers

Ensemble Adam et Claire Tagand Battard vont définir quelles sont les compétences techniques et comportementales pour le poste.
Très rapidement on se rend compte de la complexité de la chose…

Si vous avez raté un épisode, vous pouvez toujours vous rattraper en cliquant sur les liens suivants.

Portrait d’Adam
Définir une offre BtoB pour Costockage
Rencontre avec des professionnels
Mener une étude consommateurs
La communication BtoB, un enjeu majeur

Comment stocker mes cartons et mes meubles le moins cher possible ?

Comment stocker mes cartons et mes meubles le moins cher possible ?

Déménagement, voyages à l’étranger, séparation…
En général, dans ces cas là, on stocke chez des amis ou chez des professionnels. Mais si vous avez déjà un sèche-linge en dépôt illimité chez votre meilleur ami, il est peu probable qu’il accepte de prendre aussi votre frigo, votre bibliothèque, votre machine à barbe-à-papa… Problème, votre carte bleue garde un souvenir amer du dernier garde-meuble que vous avez essayé…

Avec Costockage, sélectionnez un garde meuble près de chez vous qui met à votre disposition :

  • Un service de stockage entre particuliers tout compris : contrat de location, paiement automatisé et assurance pour vos biens et votre responsabilité civile.
  • La transparence sur les prix : le prix ne change ni suivant la saison, ni selon votre profil (contrairement aux chaînes de self stockage qui ont une fâcheuse tendance à faire des devis à la tête du client)
  • Plusieurs modes de location pour s’adapter à votre volume :
    • Le dépôt est un mode de location en espace partagé : vous payez uniquement les mètres cubes dont vous avez besoin. C’est la méthode la plus intéressante si vous avez besoin d’un volume réduit (généralement moins de 10m3), pour des affaires dont vous n’avez pas un besoin régulier, et surtout à des prix défiant toute concurrence.
    • La location d’un espace entier, avec la clé. C’est comme au supermarché, plus le pot de Nutella est gros, plus le prix au kilo est bas. Si vous avez besoin d’un gros volume (plus de 10m3 ou 5m2) on vous recommande donc de louer un espace complet. Le propriétaire vous en confiera la clef et vous pourrez venir quand vous voulez.

 

Stocker chez un particulier

 

Une fois sur le site Costockage.fr, vous pouvez minimiser vos prix de location grâce aux autres options de recherche fournies :

  • Elargir son périmètre de recherche à plus de 5km permet de trouver des offres un peu plus loin de chez vous et donc moins chères si vous habitez en centre ville.
  • Effectuer un inventaire (disponible dans toutes les annonces en dépôt) pour connaître exactement votre volume à stocker, et comparer les différentes annonces
  • Sélectionner le mode de location selon la taille de l’espace demandé : favorisez un dépôt pour un petit stockage et une location pour des grands espaces supérieur à 10m3. (vous n’avez pas lu 3 paragraphes plus haut ? 🙂 )
  • Pouvoir payer en fonction du nombre de semaines de stockage. Chez Costockage, pas d’engagement au mois. Et si vous souhaitez interrompre sans frais, il suffit de le dire seulement deux semaines à l’avance !

N’oubliez pas que plus vous réservez sur une longue période, plus le coût mensuel est dégressif.

Pour toute autre question, n’hésitez pas à nous passer un coup de fil au 01 76 36 10 89 !

 

Les déménageurs ont des émotions comme tout le monde

Les déménageurs ont des émotions comme tout le monde

Qui a dit que déménageur était un métier répétitif ? Costockage a lu : « Histoires extraordinaires de déménageurs», un recueil d’anecdotes vécues par des déménageurs toutes plus folles les unes que les autres. Nous vous proposons d’en découvrir 3 qui nous ont marqués.

Un concert impromptu

Il est tôt à Paris, Jean-Pierre et son équipe doivent déménager un appartement qui contient, outre les cartons habituels, un piano à queue. La propriétaire les accueille dans son box de stockage, une vieille dame. L’opération pour descendre le piano est longue, mais lorsqu’il se pose enfin sur le trottoir, Jean-Pierre et ses collègues sont rassurés et fiers. Ce n’est quand même pas rien de déplacer un piano pareil. La vieille dame s’installe alors devant son piano, en pleine rue, et commence à jouer. C’est une ancienne professeur de piano reconnue. Les notes et les morceaux s’enchaînent, le public s’agrandit au fur et à mesure des accords. Un jeune homme sort de la foule et vient rejoindre la dame pour jouer à “quatre mains”, c’était un de ces anciens élèves, aujourd’hui un concertiste reconnu. Tout deux commencent à jouer la “Marche de Schubert”, une musique entraînante jusqu’à ce qu’ils soient interrompus par une patrouille de police…

Retrouvailles émouvantes

Richard est déménageur depuis des années, et, son chef lui fait confiance. C’est pourquoi ce dernier a tenu à ce que ce soit lui qui participe à ce déménagement un peu spécial. Il commence à organiser son équipe afin que le déplacement des nombreux cartons et meubles se fasse dans le plus grand soin. Soudain, il aperçoit une photo qui lui dit quelques chose. Il saisit le cadre et, surpris par la photo, le laisse échapper. Il se fracasse au sol. Il va falloir expliquer à la propriétaire ce qui s’est passé. Richard ne se sent pas bien, il respire fort… Il s’arrête un instant. Ses collègues s’inquiètent et viennent le voir. Aussitôt, ils lui proposent de s’arrêter, accusant la fatigue et le surmenage. C’est ce moment que choisit la propriétaire pour revenir. Elle dit alors : « Ficelle a toujours été comme ça. – Ficelle ? Lui ? Répondent les déménageurs surpris en désignant Richard. – Oui, Richard, c’était son surnom quand il était petit…

Stocker chez un particulier

 

Un client peu ordinaire

C’est une belle journée et un beau voyage qui attendent Aldo, Hussein et Pascal, en effet après avoir chargé chez leur client, ils doivent traverser toute la France jusqu’à Bordeaux. Heureusement, la boîte leur paye l’hôtel là-bas. Et quel hôtel, ils ont déjà hâte d’y être pour pouvoir profiter. Dernier virage et ils sont chez leur client. Au lieu de se retrouver face à la maison, ils sont bloqués par un barrage de police. Ils sont aussitôt arrêtés par un gendarme qui leur demande ce qu’ils font là. Pascal montre alors les papiers du déménagement. Le gendarme leur dit que leur client est mort. Il enchaîne en leur demandant s’ils savent qui il est, les 3 déménageurs donnent le nom qui apparaît sur les papiers. Il leur révèle que l’homme qu’ils s’apprêtaient à faire déménager était activement recherché et qu’il vient d’être abattu…

Bref  “Histoires extraordinaires de déménageurs” est plein d’histoires de self-stockage incongrues. Chez Costockage, on savait déjà qu’un déménagement n’est pas un moment comme un autre. Nous parlons chaque jour à des costockeurs en plein déménagement. C’est parfois un moment gai, parfois un moment difficile. C’est toujours un moment fort en émotions !   Et vous, vous avez des anecdotes de déménagement à nous raconter ?

Rendez-vous sur déménagement.costockage.fr pour connaître tous nos conseils pour vous aider à déménager!

Et rendez-vous sur Costockage.fr pour trouver le garde-meuble idéal pour votre déménagement!

 

Les 7 étapes de la vie où vous aurez besoin de (co)stockage

Les 7 étapes de la vie où vous aurez besoin de (co)stockage

Ça fait des mois que vous le voyez venir et pourtant à une semaine de l’échéance toujours pas de solution pour vos cartons. Vous vous dîtes que c’est vraiment la dernière fois que vous vous laissez piéger par le temps. Pour vous aider à vous préparer à l’avance la prochaine fois, voici les 6 autres épisodes de votre vie où vous n’y couperez pas!

 

1. L’étudiant

La place est un critère déterminant dans la vie de l’étudiant. En effet, le studio à Paris coûte entre 600 et 900 € par mois. et on le sait, de nombreux étudiants sont amenés à voyager au cours de leurs études, que ce soit dans le cadre d’un stage ou d’un échange Erasmus. Ils ont donc besoin d’un espace de stockage temporaire pour abriter leurs affaires afin d’éviter de payer un double loyer.

En moyenne un étudiant parisien payera 65 € / mois pour costocker le contenu de son studio (7m3) durant son séjour Erasmus.

 

2. Entre deux adresses

On le sait, après un préavis de départ, notre prochain appartement n’est pas toujours disponible tout de suite… Alors, même si votre meilleur ami est très sympa, il ne tient pas spécialement à profiter de votre machine à glaces, ni de votre VTT en hiver. Il vous faut donc stocker !

Seulement voilà, bien souvent les garde-meubles sont à l’extérieur des villes, donc loin et pas très pratiques. Pas de panique, avec Costockage, ça vous coûtera environ 100 € / an pour un stockage dans le 4ème arrondissement de Paris.

3. Premier appartement en couple

Le premier appartement en couple c’est le moment de faire des concessions, non monsieur vous ne pouvez pas continuer à exhiber fièrement dans le salon votre tête d’élan empaillée, trouvée lors d’une soirée avec des amis.

Pour ne pas la jeter, quoi de mieux que de la stocker dans un carton chez son voisin pour la modique somme de 12 € / mois pour 1m3.

Stocker chez un particulier

 

4. Le 1er enfant

Le premier enfant apporte lui aussi son lot d’objets à déplacer, à stocker ailleurs. Le bureau devient bien souvent la chambre du petit nouveau, mais quid des meubles dudit bureau ?

La réorganisation de votre appartement implique de retrouver de l’espace pour toutes ces affaires qui risquent désormais de se retrouver sans abris. Comme malheureusement, les murs ne sont pas extensibles, il va falloir stocker tout ça avant de trouver un logement plus grand.

A Lyon, vous devriez vous en sortir pour environ 40 € / mois pour stocker votre bureau (4m3) en centre-ville.

 

5. Travaux

On fait agrandir la maison, refaire la peinture, réorganiser l’agencement de l’appartement, bref on fait des travaux !

C’est à ce moment là qu’on se rend compte qu’il faut se débrouiller pour stocker les meubles et les affaires ailleurs. L’ouvrier ne va pas se glisser sous le canapé pour changer la moquette… Alors quoi de plus pratique que la pièce vide que le voisin d’en face n’utilise pas ou la cave située de l’autre côté de la rue ? Heureusement, quand on fait des travaux, on travaille souvent pièce par pièce (10m3), ce qui est un atout pour le stockage et qui vous permettra de vous en tirer pour 70 € / mois.

6. Equipement de sport (ski …)

Après de longues hésitations, ça y est, vous avez sauté le pas et acheté ce magnifique snowboard qui vous faisait de l’oeil. Problème : il prend beaucoup trop de place dans votre appartement pour une ou deux utilisations par an…
Stockez-le dans la chambre inutilisée de votre voisin (6 € / mois environ à Grenoble)  et regagnez un peu d’espace dans votre dressing.

7. Les enfants sont grands

Ça y est, les enfants sont grands, ils ont tous terminé leurs études et vivent dans leur appartement. Mais alors que faire de ces chambres vides ? Bon déjà, le bureau peut retourner à sa place, mais les autres pièces ?

Pourquoi ne pas les louer à ceux qui pourraient en avoir besoin ? Vos pièces inutilisées peuvent vous rapporter jusqu’à 1200 € / an, quoi de mieux pour financer vos vacances au soleil !

Découvrez Le Coin des Voyageurs pour voyager en toute tranquillité !

Découvrez Le Coin des Voyageurs pour voyager en toute tranquillité !

Après un tour du monde avec sa famille, Sophie – du blog Le Coin Des Voyageurs – décide de créer un blog afin de partager ses expériences, échanger avec d’autres voyageurs et tenter de donner envie à d’autres de vivre des aventures hors du commun. Pour partir en toute tranquillité, il est souvent pratique de stocker quelques affaires dans un garde-meuble. Sans oublier votre bon vieux Guide du Routard qui avec les notes que vous prendrez sur Le Coin Des Voyageurs vous permettront de préparer au mieux vos voyages et partir bien organisé !

Qu’est-ce que Le coin des voyageurs ?

C’est un blog dont le thème principal est le voyage : interviews, carnets de voyage, conseils, bons plans, nouveautés, start-ups, gastronomie, études à l’étranger, expatriation…  Il a été créé au retour d’un tour du monde en famille.

Comment as-tu stocké tes affaires et tes meubles pendant ton tour du monde ?

Blog de conseils voyages, déménagement, box à louer
Sylvie Clergerie, fondatrice du Coin des Voyageurs, blog de voyages

Nous n’avons pas eu besoin de stocker nos affaires car nous avons utilisé l’échange de maisons à trois reprises pendant notre tour du monde, et notre fils aîné est rentré en France (il avait passé un an aux Etats-Unis) pour ses études. Mais nous connaissons bien ces problèmes de stockage car nous avons des enfants grands voyageurs et stockons pas mal de leurs affaires.

Raconte-nous ton dernier déménagement et ses éventuels problèmes.

J’adore déménager ! (Si si ça existe !) et j’ai beaucoup déménagé. Les problèmes se posent quand la surface du prochain logement est inférieure à celle du précédent. Je n’ai pas de problèmes de stockage particulier mais par contre de nombreux cartons que je n’ouvre jamais. J’essaie de faire le vide parfois car on stocke toujours trop de choses dont on ne se sert jamais.

Stocker chez un particulier

Quel est le conseil que tu donnes aux personnes qui voyagent régulièrement mais qui n’ont pas envie de continuer à payer leur loyer pour stocker leurs affaires ?

Je suis totalement convaincue par votre concept de Costockage, et j’invite toutes les personnes qui voyagent beaucoup, ou s’expatrient pour une durée déterminée à penser au costockage.

Serais-tu prête à devenir Costockeuse ?

Bien-sûr ! Dès que mes enfants laisseront de la place chez moi !