Étiquette : pièce en plus

C’est la rentrée, et je ne dois pas me moquer de mes camarades

C’est la rentrée, et je ne dois pas me moquer de mes camarades

Et voilà, c’est la rentrée. Alors que les étudiants spécialistes de la dernière minute courent de boutique en boutique pour dénicher les derniers agendas Daft Punk et quelques boites de cartouches Parker, d’autres ont déjà leur cartable rempli au pied de leur lit, à l’image d’Américains disciplinés et terrorisés une veille de débarquement. Il existe une troisième catégorie de personnes dans ce bas monde – les “plus étudiants”, dont je fais partie – qui, à chaque rentrée scolaire, regrettent ce temps béni où nos préoccupations les plus profondes consistaient à savoir si la fille la plus jolie du collège serait dans notre classe.

Récemment, mes parents ont dû déménager, me laissant avec des tonnes de cartons de souvenirs scolaires sur les bras, précieusement conservés et classés : mes photos de classe depuis la maternelle, mes cahiers d’écolier, une pile de vieux agendas, une flûte, et même une pochette « Punitions » – dont est extraite la photo suivante.

pochette punitions

Seulement voilà. J’habite à Paris. Et mon colocataire était contre l’idée de transformer notre salon en Musée de La Scolarité De La Fin Du XXè. Alors après une recherche rapide sur le site Costockage (pour lequel je travaille, si c’est pas merveilleux), je me mets d’accord avec Patrick qui loue un box de stockage à 400m de chez moi. Ironie du sort, il est prof de Français. Il sera le gardien de mes premières interros de maths.

Nos préoccupations ont changé, et la rentrée est désormais synonyme de recherche d’appartement, de déménagement, de paiement des impôts et d’installation du bureau de votre enfant dans sa nouvelle chambre. Cette année, vous aurez peut-être des problèmes de place. Vous devrez certainement avoir recours à des solutions de stockage. Et on aimerait que vous sachiez qu’on sera là pour vous aider.

Dans un an, j’irai récupérer ces précieuses affaires. Peut-être que je serai riche et que j’aurai une pièce en plus dans mon nouveau chez moi pour y ranger tout ça. Ou peut-être que je trouverai un nouveau hussard noir sur Costockage.

Bonne rentrée aux uns, bonne nostalgie aux autres.

Barnabé + Georges = Youpi.

Barnabé + Georges = Youpi.

Les succès d’AirBnB et de leurs amis ont donné du grain à moudre aux entrepreneurs (c’est notre cas). Ils croient à une très forte croissance des pratiques de consommation collaborative dans un contexte de crise économique (c’est encore notre cas).

D’un côté, Georges possède une ressource en surplus, que ce soit son appartement inutilise quelques semaines, sa voiture qui dort au garage, sa cave à moitié vide ou sa machine a laver. De l’autre, Barnabé manque de cette ressource. Georges va mettre sa ressource à disposition de Barnabé pour une période plus ou moins longue moyennant rémunération. Tadam ! (les plus sérieux d’entre nous évoqueraient l’équilibre de l’offre et de la demande, on ne se le permettra pas).

La consommation collaborative, c’est, dit de facon simple, tous les petits trucs et astuces de l’ère Internet pour se faire un peu d’argent ou pour en dépenser moins. Vous voulez louer un garage ou votre machine à laver à vos voisins ? Vous pouvez. Vous voulez louer une chèvre pour tondre votre gazon écologiquement ? Vous pouvez aussi.

Depuis quelques années, le web 2.0 regorge d’une myriade de sites vous proposant d’être mis en relation avec d’autres internautes pour faire des affaires. Tout y passe, de l’automobile à la location d’aquariums pour poissons-scies pristiformes. Pour vous donner une idée, AirBnB a récemment annoncé avoir dépassé les 10 millions de nuitées réservées via leur plateforme (10 millions, en chiffres, ça donne 10 000000, avec 7 zéros, soit l’ensemble des nuits d’hôtel à Londres en 2011 ).

Chez Costockage, nous voulons participer à l’arrondissement de vos fin de mois. A travers ce blog, vous pourrez suivre les avancées et révolutions de cet univers, et découvrir ces nouvelles opportunités de vous faire un peu d’argent (si vous êtes un Twittos dans l’âme, le hashtag #CollCons sera votre nouvel ami).

On en est certain. Georges et Barnabé ne sont pas prêts de se lâcher.

(Pour ceux qui pensent qu’une vidéo vaut tous les bons discours)

Si vous souhaitez entreposer vos affaires chez un particulier, trouver une pièce en plus pour stocker vos cartons ou mettre à disposition d’un voisin un box à Paris, vous pouvez nous rendre visite à l’adresse suivante : http://www.costockage.fr

Attention: dans les commentaires, grand concours de sites de conso collaborative. Le concept le plus fou gagne !