Étiquette : consommation collaborative

La livraison collaborative : le bon plan pour déménager vos objets

La livraison collaborative : le bon plan pour déménager vos objets

C’est bien beau de trouver un espace de stockage parfait chez un particulier près de chez soi, pas cher et en plus avec une assurance qui couvre ses biens… mais encore faut-il déplacer ses meubles à stocker. En bon Costockeur vous vous posez tous la même question : comment transporter mes meubles jusqu’à la cave de Jean-Philippe (ou autre nom de propriétaire super sympa inscrit sur Costockage.fr)? Allez, on est gentils on vous souffle à l’oreille un énième bon plan : Trouve ton transport (TTT) !

TTT, comment ça marche ?

Trouve Ton Transport est le site qui met en relation particuliers ou entreprises avec des transporteurs professionnels pour de la livraison collaborative d’objets.

Le principe est simple : Vous déménagez et vous n’avez pas de moyens pour transporter vos meubles ? Les systèmes de livraison proposés par les enseignes sont trop chers ? Trouve Ton Transport a la solution et trouve le transporteur parfait. Déposez gratuitement votre annonce de livraison sur le site et les transporteurs vous proposent leurs devis.

Quels avantages à utiliser TTT pour le transport d’un déménagement ?

Grâce à Trouve Ton Transport vous trouvez facilement et rapidement un transporteur pour réaliser votre déménagement à moindre coût. Fini les heures passées à fouiller internet pour trouver un déménageur hors de prix.

Sur TTT nous travaillons uniquement avec des transporteurs professionnels. Tous les transports réalisés via le site sont sécurisés et assurés et vous bénéficiez de coûts avantageux grâce notamment au groupage de chargement. Les transporteurs limitent ainsi les trajets à vide et vous proposent de l’espace disponible et adapté, réduisant les émissions de CO2 et les frais pour tout le monde.

Quel est le prix moyen pour le transport d’un déménagement d’un studio étudiant ?

C’est variable et dépendant du nombre de kilomètres, de la quantité de cartons et d’objets à déplacer. Un déménagement d’un studio étudiant sur 200km, d’environ 10m3, avec de l’aide au chargement et au déchargement, est proposé à partir de 150€ sur notre site. Le mieux est de venir déposer votre annonce pour recevoir vos premières offres.

Trouver un garde-meuble chez un particulier

Qui se cache derrière TTT ?

Derrière Trouve Ton Transport se cache une équipe dynamique et sympathique de 3 personnes. Les deux créateurs, Aurélien et Jérémy et Marc en charge de la communication.

Notre équipe réalise un suivi quotidien auprès des transporteurs et des annonceurs afin de proposer le meilleur service possible. Le suivi et le service client sont des points essentiels pour notre équipe. Trouve Ton Transport c’est également une communauté d’utilisateurs grandissante et dynamique : évaluation des transporteurs et présence sur les réseaux sociaux.

Comment vous est venue l’idée ?

Aurélien, venant du milieu du transport, avait identifié des demandes de transports qui ne trouvaient pas de réponses adaptées. Avec Jérémy ils ont eu l’idée de créer une plateforme unique pour permettre aux particuliers et aux transporteurs de se rencontrer.

Seriez-vous prêt à devenir costockeur ?

Oui pourquoi pas. Nous aimons toutes ces nouvelles solutions collaboratives et si l’occasion ou le besoin se présente nous penserons au costockage.

Et vous, seriez-vous prêts à utiliser TTT pour vos prochains transports d’objets ?

Bien sûr ! L’espace est précieux, que ce soit dans les caves comme dans les transports alors partageons-le !

Costockage lance son premier jeu concours

Costockage lance son premier jeu concours

Très chers lecteurs, nous vous invitons aujourd’hui à participer au Jeu Concours orchestré par notre accélérateur de startup : Butagaz. Nous vous l’avions annoncé, nous faisons partie de la promotion 2014 de Zagatub.fr.  Zagatub lance officiellement sa communauté de beta-testeurs pour les start-ups : le Garage de Bob !  « Devenez testeurs de confort », c’est la promesse du Garage de Bob à tous ceux du grand public français qui veulent participer à l’aventure.

Zagatub.fr , quézaco ?

Zagatub.fr est une nouvelle plateforme en ligne qui vous permet de découvrir des produits et services originaux dédiés au confort de la famille, et de bénéficier d’offres en exclusivité. Créée par Butagaz, la marque de gaz la plus connue en France et experte du bien-être à la maison, Zagatub.fr a l’ambition de mettre le confort intelligent à la portée de tous.

Jeu concours : comment jouer ?

Vous voulez nous aider à améliorer notre service de garde-meubles entre particuliers ? Grâce au jeu concours lancé sur le Garage de Bob, c’est possible. Nous vous invitons à tester notre service et à donner vos feedbacks sur de nombreux aspects de notre plateforme de consommation collaborative : la communauté, les espaces, la confiance et le système de parrainage.

Pour tester le service, nous vous proposons une manière ludique de le découvrir :

– Créez un compte sur Costockage

– Postez une annonce fictive et absurde d’un espace à louer dans la ville de Costock au Royaume-Uni. Faites appel à votre imagination : par exemple, la location de l’espace disponible sous le capot de votre piano à queue ou encore dans l’ancien poêle à charbon.

costock ville costockage
Le repère de costockages farfelus.

– Une fois votre annonce créée, faites des recherches pour trouver un espace à Costock et votez pour l’annonce que vous trouvez la plus drôle en contactant le propriétaire (bouton vert).

– De même, testez notre service de parrainage sur https://www.costockage.fr/referral

Quelles sont les récompenses à remporter ?

Pour vous récompenser de vos remarques qui nous serviront à améliorer notre service, de nombreuses récompenses sont à gagner ! On vous offre un déjeuner avec notre équipe qui compose la startup à Paris, des T-shirts confortables de costockeurs ainsi que des codes promos à utiliser sur notre site.

Combien de temps dure le jeu concours?

Vous avez 2 mois pour réfléchir et donner vos feedbacks sur les différentes fonctionnalités du garde-meuble entre particuliers. Le jeu concours a débuté mi-novembre et prendra fin mi janvier. Voilà de quoi vous occuper pendant vos congès de noël 😉

Allez, c’est parti !

Vous souhaitez contribuer au développement du garde-meuble de demain ? Donnez votre avis en quelques clics, c’est par ici.

Un grand merci à tous pour votre participation de la part de toute l’équipe de costockage.fr

 

L’espace est précieux, partageons-le !

Comment meubler un appartement sans passer par la case Ikea ?

Comment meubler un appartement sans passer par la case Ikea ?

Il y a ceux qui ont trop d’affaires et qui cherchent des espaces de stockage lorsqu’ils changent de logement. Et ceux qui préfèrent ne pas s’encombrer, Fleximeuble propose à ces derniers de louer leurs meubles.

Idéal pour un étudiant qui vient en stage 6 mois à Paris et qui n’a pas trouvé de meublé.

1) Qu’est-ce que Fleximeuble ?

Fleximeuble est une start-up qui offre un service de location de meubles, d’électroménager, de multimédia et d’oeuvres d’art aux particuliers. Nous proposons aussi des services complémentaires : la livraison, l’installation et le montage des meubles. L’ensemble des produits disponibles sur notre site internet sont neufs ou remis à neuf, de qualité et garantis pendant toute la durée de la location.

2) Comment ça marche ?

Le client se rend sur notre site internet, choisit les produits qu’il souhaite louer et la durée de location. Il peut ensuite souscrire à différentes options (retrait sur place, livraison, installation, montage et démontage). Nous nous engageons à le contacter par téléphone dans les 6 heures qui suivent sa commande pour fixer avec lui une date de livraison. Quelques jours plus tard, il est livré et bien installé !

3) Quelles sont les personnes intéressées par le service de Fleximeuble ?

Les profils sont assez variés. Les étudiants, bien sûr, surtout ceux qui emménagent pour de courtes périodes parce qu’ils sont en stage, en échange ou prévoient de quitter leur logement pendant les grandes vacances.

Les jeunes actifs en CDD, ceux qui viennent de conclure un CDI mais sont encore en période d’essai, ou encore les personnes à faible revenus.

Et puis, il y a les propriétaires qui préfèrent proposer un meublé à la location, plutôt qu’un appartement vide, surtout quand on sait que les meublés coûtent jusqu’à 33% plus cher…

Stocker chez un particulier

4) Quelles sont les garanties de votre service (en cas de casse, panne) ? Existe-t-il une assurance ?

Tous nos produits sont garantis et nous assurons le service après-vente de l’ensemble des biens loués. En cas de panne, nous intervenons rapidement pour réparer le produit en question et si nous constatons qu’il n’est pas réparable, nous le remplaçons par un produit semblable ou dont les caractéristiques sont équivalentes.

Néanmoins, comme c’est le cas pour n’importe quel SAV, nous ne prenons pas en charge les pannes ou les casses qui résultent d’un usage inapproprié de la part du client.

6) Seriez-vous prêts à devenir costockeur ?

Si nous manquons de place pour stocker nos produits entre deux locations, nous ferons appel avec plaisir aux services de Costockage !

A noter: Si vous souhaitez acquérir des biens de prestige le site excellentissimmo est fait pour vous !

 

Lettre ouverte aux entrepreneurs de la consommation collaborative (Lemonde.fr)

Lettre ouverte aux entrepreneurs de la consommation collaborative (Lemonde.fr)

Le 17 septembre dernier paraissait le rapport de la commission des finances du Sénat visant à encadrer la fiscalité des plateformes de consommation collaborative. Certains utilisateurs bénéficient de petits compléments de revenus alors que d’autres en ont fait un métier à temps plein.

Le Sénat planche sur une simplification de la fiscalité visant à exonérer d’impôts les revenus inférieurs à 5000 € et à installer un système de déclaration automatique des revenus. 

Un projet loin de décevoir Adam Levy-Zauberman, co-fondateur de Costockage.fr. Découvrez sa réaction parue dans Le Monde le 29 septembre 2015.

« Ubérisation » de l’économie : devenons le laboratoire d’une fiscalité pragmatique !

Je suis un phobique administratif [le fondateur de Costockage.fr, start-up collaborative spécialisée dans le stockage, fait écho à la « phobie administrative » évoquée en 2014 par le député PS Thomas Thévenoud pour expliquer ses impayés divers]. Je ne veux surtout pas dire par là que je n’aime pas payer mes impôts ; je veux dire par là que je n’aime pas avoir à calculer leur montant, à remplir laborieusement un formulaire, à le glisser dans une enveloppe, à y coller un timbre et à trouver une boîte aux lettres pour poster le tout.

En tant qu’entrepreneurs, face à la lourdeur des démarches administratives qu’on vous impose, vous souffrez probablement de la même phobie. Pire encore, puisqu’il s’agit de consommation collaborative, nos entreprises permettent à tout un chacun de devenir à son tour un mini-entrepreneur.

Une armée de phobiques administratifs, donc.

Car avec l’essor de la consommation collaborative, chacun devient le chef de sa propre mini-entreprise. Chacun peut vendre des services (un voyage sur Blablacar.fr), des biens (un canapé d’occasion sur LeBonCoin.fr), ou devenir loueur (de l’espace pour du stockage sur Costockage.fr).

Garde meuble entre particuliers

 

Le rapport de la commission des finances du Sénat sur l’économie collaborative publié le 17 septembre le dit très bien : « Dans un contexte où le salariat est de moins en moins la norme et où le travail indépendant progresse (…), il devient nécessaire de repenser globalement le statut de ces travailleurs de l’économie collaborative. (…) À terme, la question du passage à un modèle où les obligations contributives et la protection sociale ne sont plus attachées au statut (salarié etc.) mais à l’individu se posera ».

En bons phobiques administratifs

Le rapport fait un constat évident : les revenus de la consommation collaborative, pourtant imposables au titre de l’impôt sur le revenu, ne sont que très marginalement déclarés. Loin de condamner les plateformes et leurs utilisateurs, les auteurs s’en prennent au retard du système fiscal. En effet, celui-ci n’est pas prévu pour faciliter la déclaration de multiples petits flux de revenus. Et devant la complexité, en bons phobiques administratifs, beaucoup abandonnent.

La commission des finances fait ici preuve d’une vision lucide et étonnamment pragmatique. Partant du principe que les transactions sur internet sont entièrement numérisées, elle propose une déclaration des revenus à la source transmise par les plateformes. Rien de bien compliqué, puisqu’elles disposent des données. Un problème néanmoins : les sites de petites annonces à faible valeur ajoutée ne proposant pas de paiement en ligne, comme LeBonCoin, resteraient dans une zone d’ombre ou le black prospère.

Pragmatique encore, le rapport prévoit une franchise de 5 000 euros en deçà desquels l’utilisateur sera exempté d’impôt. Une façon de prendre en compte les charges supportées par l’utilisateur dans le cadre de son « entreprise » collaborative. La commission confirme ici sa vision du particulier comme un agent économique qui, au même titre qu’une entreprise classique, peut déduire les charges de son revenu pour n’être imposé que sur son bénéfice.

Le pragmatisme, justement, est une des valeurs fondamentales de l’économie collaborative : nous tentons d’apporter une solution pragmatique à une utilisation non-optimale des ressources. Pourquoi ne pas mutualiser la place dans ma voiture plutôt que de voyager à vide ? Pourquoi ne pas utiliser l’espace inutilisé dans mon quartier pour y déposer mes cartons plutôt que de les déménager, loin, dans un garde-meuble hors de prix ?

Une chance à saisir

Nos plateformes tentent chaque jour de rendre plus efficient l’accès à ces services : plus aisé, rapide et transparent. Fini les demandes de devis, les souscriptions à une assurance, les états des lieux, etc. Tout cela est désormais numérisé et automatique.

Rendre le recouvrement de l’impôt plus efficient, c’est exactement le but recherché par ce rapport, et il faut l’applaudir.

Voyez un peu : pour une fois la proposition cherche à simplifier. Sans ajouter la moindre démarche supplémentaire pour l’utilisateur, sans créer de nouvel impôt et en conservant pas mal de souplesse grâce à la franchise.

Le rapport va jusqu’à réaffirmer le rôle, cher à nos plateformes, de « tiers de confiance ». Cette fois non plus dans les garanties de paiement ou de sécurité apportées, mais dans la collecte de l’impôt. Il cherche même à établir un système suffisamment inclusif pour ne pas « figer les business models de l’économie collaborative dans le marbre d’une instruction fiscale » et favoriser ainsi « l’émergence d’éventuels champions français ».

Il faut se réjouir de tant de bienveillance de la part du législateur, et il faut que nous, entrepreneurs de la consommation collaborative, saisissions cette chance : nous pouvons devenirs les fers de lance de la modernisation fiscale. Les start-up de la consommation collaborative peuvent devenir le laboratoire d’une fiscalité qui n’entrave pas et qui, parce qu’elle s’appuie sur des outils technologiques qui nous sont familiers, simplifie la vie de nos utilisateurs. N’est-ce pas notre raison d’être ?

 

Et vous, quel est votre avis sur ce Rapport du Sénat visant à taxer l’économie collaborative ?

 

Comment louer son appartement quand on ne peut pas être là pour le check-in ?

Comment louer son appartement quand on ne peut pas être là pour le check-in ?

Vous êtes un accro de la consommation collaborative, vous avez déjà une cave en location sur Costockage.fr et vous voulez mettre en location un appartement ou une maison, mais pas perdre du temps à faire ménages, check-in ou check-out ? Bnb Sitter est le service qui vient en aide aux hôtes des locations de courte durée pour leur faciliter la vie. Nous avons rencontré Piero Cipriano son fondateur, afin de lui poser quelques questions.

1. Qu’est-ce que BnbSitter ?

BnbSitter répond aux besoins des hôtes qui louent leur bien sur les plateformes de location ou d’échange de logements entre particuliers telles que Airbnb, Sejourning, ou TrocMaison. Nous facilitons la mise en relation des hôtes avec des professionnels de l’accueil : les « Bnb Sitters”. Les Bnb Sitters s’occupent pour vous de la gestion des arrivées et des départs des voyageurs : remise et reprise de clés, service de ménage et de blanchisserie, vous pouvez louer votre logement l’esprit tranquille !

2. Comment ça marche ?

C’est très simple, le propriétaire enregistre son logement sur BnbSitter.com et sélectionne les services de son choix, ainsi que l’heure et la date à laquelle il souhaitent que ceux-ci soient effectués. Un Bnb Sitter se déplace ensuite pour effectuer les prestations choisies.

3. Pour qu’un Bnb Sitter puisse faire mon check-in il faut que je lui remette la clef de l’appartement. C’est lui qui se déplace pour venir la chercher ?

Lors de la première commande, une visite du logement est organisée avec le propriétaire pour la récupération des clés. C’est l’occasion pour l’hôte de rencontrer le BnbSitter en chef, de lui faire part des spécificités de son logement et de lui poser ses éventuelles questions.

4. En tant que propriétaire, est-ce que je peux choisir d’avoir toujours le même Bnb Sitter pour ne pas avoir à tout ré-expliquer à chaque fois ?

Toute l’équipe s’organise au mieux pour que votre Bnb Sitter préféré soit disponible pour vous. S’il est occupé sur une autre mission rassurez-vous, vous n’avez pas besoin de ré-expliquer les spécificités de votre logement, nous nous en occupons pour vous !

Je poste une annonce sur costockage

 

5. Airbnb est fondé sur des valeurs d’échange, de découverte et de rencontre entre particuliers. En professionnalisant l’accueil des voyageurs qui louent mon appartement, est-ce qu’on ne tue pas ces valeurs ?

Les Bnb Sitters sont des professionnels mais ce sont avant tout des gens amoureux de leur ville qui ont très envie de partager leurs bons plans et leurs astuces. L’expérience Bnb Sitter est faite de découverte et de rencontres ! L’accueil que nous réservons à vos invités est chaleureux et personnalisé.

6. Vous assistez les particuliers qui mettent leur appartement sur Airbnb, pensez vous qu’un jour vous assisterez les particuliers de Costockage ?

Ce n’est pas prévu pour le moment mais avec le développement fulgurant de l’économie collaborative ces dernières années nous sommes prêt à parier que l’activité des Bnb Sitters va se développer et se diversifier!

7. Serais-tu prêt à devenir Costockeur ?

Bien sûr ! Je suis un grand utilisateur de toutes les solutions collaboratives. Je ne vois aucune bonne raison de ne pas utiliser et rentabiliser l’espace disponible dans une cave ou dans un grenier. Et si vous avez besoin d’espace autant utiliser celui disponible chez votre voisin, c’est bien plus pratique et économique !

Comment louer une salle de réunion en quelques clics ? Bird Office

Comment louer une salle de réunion en quelques clics ? Bird Office

“L’espace est précieux, partageons-le !”, le slogan de Costockage pourrait être adopté par la startup Bird Office qui propose à ses clients (des professionnels), de louer leurs espaces de bureaux inutilisés à d’autres professionnels.
Après le garde-meuble collaboratif, découvrez la salle de réunion collaborative. Nous interviewons Arnaud Katz le cofondateur.

1. Pouvez-vous décrire le concept en quelques mots ?

Bird Office permet aux entreprises de réserver une salle de réunion, de conférence ou de formation en quelques clics. Les espaces référencés sur notre site sont les salles de réunion que d’autres entreprises proposent à la location afin de les optimiser. Ainsi, les entreprises se rencontrent et cela crée des opportunités de networking et de collaboration.

2. Comment avez-vous eu cette idée ?

L’immobilier représente le second poste de dépense pour les entreprises. Les espaces peuvent néanmoins être rapidement rentabilisés lorsqu’on entre dans une optique collaborative entre les entreprises. L’économie collaborative a le vent en poupe en ce moment, et nous sommes l’un des premiers acteurs à l’avoir adaptée au BtoB !

 

Garde meuble entre particuliers

 

3. Chez Costockage on est un peu envahis par les cartons, comment puis-je louer la salle de réunion d’une entreprise voisine ?

Le processus de réservation d’une salle de réunion est entièrement automatisé sur notre plateforme ! En quelques clics, vous choisissez la salle idéale en fonction de nombreux critères de tri, vous la réservez et vous payez en ligne grâce à notre système sécurisé. En fonction de nos salles partenaires, il est possible de louer une salle de réunion pour une heure ou pour une journée. Bird Office est un intermédiaire de confiance entre vous et notre partenaire : nous gérons toute la partie administrative, de la facturation au contrat, en passant par l’assurance AXA.

4. Je suis un particulier, puis-je louer mes salles inutilisées ?

La solution Bird Office est disponible uniquement pour les professionnels, associations et travailleurs indépendants. Nos clients sont des petites start-ups en manque d’espace, ainsi que les grands groupes cherchant à changer d’air le temps d’une réunion ou d’une conférence. Quant à nos partenaires qui proposent leurs salles à la location, ils sont des professionnels de la location d’espaces pro (hôtels, centres d’affaires), mais également des entreprises qui cherchent à rentabiliser leurs salles de réunion et à se créer une source de revenus supplémentaire !

5. Seriez-vous prêt à devenir Costockeurs ?

Nous sommes de fervents défenseurs du collaboratif, donc oui ! De plus, en tant que jeune start-up, nous bougeons beaucoup et changeons de locaux régulièrement. On ne dirait pas non à un espace supplémentaire lors de nos déménagements.

OnePark, la solution pour se garer à Paris

OnePark, la solution pour se garer à Paris

Vous allez être en retard à votre concert parce que vous vous êtes fait piquer la superbe place de parking que vous aviez repérée, vous êtes trempé parce que vous avez dû marcher 10 min sous la pluie jusqu’à votre voiture en sortant du match de foot….
Ce genre de scène est le quotidien des automobilistes en ville. Avec OnePark arrêtez de chercher une place et réservez la directement en ligne.
Vous pratiquez déjà le partage d’espace de stockage, pratiquez désormais le coparking !

1. Pouvez-vous décrire le concept en quelques mots ?

Alors en quelques mots, OnePark c’est une plateforme de réservation de places de parkings qui permet aux automobilistes de trouver et réserver LEUR place à travers une plateforme qui agrège l’ensemble de l’offre disponible dans les parkings du réseau.

2. Comment vous est venue cette idée ?

Tous ceux ayant déjà circulé en voiture à Paris ne sont pas sans connaître les problèmes de stationnement qui polluent notre ville. Entre la voirie, saturée à plus de 97%, qui voit son nombre de places diminuer d’année en année, et les parkings publics qui pratiquent souvent des prix excessifs, trouver une place s’avère être un vrai calvaire.
En parallèle, des centaines de milliers de places restent vacantes dans des parkings privés d’hôtels, de bailleurs et d’entreprises.
C’est en partant de ce constat que le projet OnePark est né, afin de rendre accessible au plus grand nombre toutes ces places, en proposant une vraie solution aux problèmes de stationnement que l’on connaît aujourd’hui.

3. A qui s’adresse votre service ?

A tous les automobilistes qui ont envie de se réconcilier avec le stationnement !
Que vous ayez besoin de garer votre voiture le temps d’un concert au Zénith, d’une expo ou d’une balade en centre-ville, pour partir en vacances depuis Roissy ou en week-end depuis une gare, nous avons une place pour vous !

4. Quels sont les types de réservations les plus demandés (courtes durées / longues durées ) ?

Cela dépend des parkings. Les parkings de gares et d’aéroports ont des durées moyennes de stationnement élevées (plusieurs jours) alors que les autres sont occupés pendant des durées plus courtes, de quelques heures.

5. Chez costockage les espaces (caves ou garages) appartiennent à des particuliers. Chez vous, à  qui appartiennent les parkings ?

Nos parkings appartiennent à des hôtels, des bailleurs, des entreprises et même des parkings publics. Pas de jaloux !

Garde meuble entre particuliers

6. Comment réserver ma place ? Une fois réservée, que dois-je faire, comment y accéder ?

La réservation de votre place de parking se fait très simplement, via notre application mobile ou notre site internet. Une fois votre réservation effectuée, tous les détails vous sont communiqués par mail.
Il ne vous reste plus qu’à vous rendre devant le parking, ouvrir la barrière (avec votre smartphone si vous en avez un, ou via un clavier à code) et de vous garer. Dans certains parkings, des places OnePark sont indiquées, sinon vous pouvez prendre la place que vous souhaitez.

7.  Seriez-vous prêts à devenir Costockeurs ?

Bien sûr ! L’espace est précieux (on en sait aussi quelque-chose !), alors partageons le 🙂

 

Vous êtes intéressés par OnePark ? Profitez de ce code promo : COSTOCK !

Comment faire une campagne pro-costockage et boycotter nos concurrents sur l’appli Buycott ?

Comment faire une campagne pro-costockage et boycotter nos concurrents sur l’appli Buycott ?

Costockage vous présente : Buycott. Enfant de la consommation collaborative Buycott permet de consommer de manière plus éthique en s’assurant que les produits que l’on consomme quotidiennement correspondent à nos principes. On a testé en créant une campagne pro-costockage.

Quezaco

Buycott est une application IOS et Android dont le principe est simple : on choisit une ou plusieurs campagnes à soutenir. Ces campagnes sont sur plusieurs thèmes : écologie, droits de l’homme, droits des femmes … Chaque utilisateur peut créer sa campagne et la partager avec les autres utilisateurs de l’application. Chaque campagne est composée de 2 listes : une qui concerne les produits à soutenir et l’autre ceux à boycotter, en accord avec la campagne soutenue.

Pendant sa séance de courses, on scanne le code barre des produits pour savoir à quelle catégorie ils appartiennent (à soutenir ou à boycotter). Par exemple, si je souhaite empêcher le travail des enfants en Côte d’Ivoire, l’application m’indiquera si le chocolat que j’ai choisi est conforme à la cause que je soutiens.

La consommation éthique selon Buycott
Buycott, une appli de consommation éthique

Buycott est une application qui permet une consommation plus en accord avec notre éthique.

Garde meuble entre particuliers

On a testé la campagne pour soutenir la cause Costockage

Chaque utilisateur peut créer sa propre campagne (si elle n’existe pas déjà) afin de sensibiliser d’autres personnes à une cause qui lui tient à cœur.

Notre cause à nous, comme vous le savez, c’est la promotion du costockage. Sans plus nous poser de questions, nous avons donc créé une campagne de soutien au garde-meuble entre particuliers.

La création d’une campagne se fait via le site web, dommage que ce ne soit pas possible directement via l’application… Il faut remplir tout une série de paramètres avant de pouvoir mettre en ligne sa campagne.

  • Première étape, le nom de la campagne. Au début nous voulions opter pour “Costockage, le seul garde-meuble écologique à même de sauver la planète du réchauffement climatique et de la faim dans le monde. ” Nous avons finalement opté pour plus sobre : “L’espace est précieux, partageons-le avec Costockage.”
  • Deuxième étape, définir les objectifs de la campagne : Ne plus prendre de voitures pour stocker ses meubles. Stocker chez ses voisins et en profiter pour faire des économies.
  • Troisième étape, choisir les entreprises à soutenir : Là on a failli être bloqué, mais on a finalement choisi… Costockage ! Comme on n’est pas très fair play, nous avons bien sûr mis les noms de nos concurrents Homebox, Shurgard, et Une Pièce en Plus
  • Quatrième étape, une photo de campagne… On a choisi cette magnifique photo pas du tout artificielle qui nous a rappelé le calvaire de toute personne qui déménage, le sourire en plus.
  • Cinquième étape, définir les cibles de la campagne. Facile, déjà, vous tous lecteurs de ce blog, ensuite tous les costockeurs actuels et les futurs costockeurs, ceux qui ont de l’espace inutilisé comme ceux qui en recherchent.

 

Les points positifs :

  • On peut choisir ses produits de consommation courante en fonction de nos affinité afin de consommer de manière plus éthique.
  • Application complète qui permet de donner des informations sur les produits que nous consommons tous les jours sans savoir d’où ils viennent où ce qu’ils contiennent.
  • On peut définir un niveau d’engagement pour une cause et la partager avec ses amis Facebook. C’est-à-dire que l’on indique à quel niveau de sacrifice on est prêt à consentir pour défendre la cause. On peut par exemple préciser qu’au delà de 3 fois le prix du chocolat normal, on n’ira finalement pas acheter le chocolat commerce équitable aux graines de cacao bio…
  • Petit bonus, le site propose une option de communication : des notifications pour prévenir vos amis Facebook du lancement de votre campagne, ou comment spammer vos amis en plus de vos multiples demandes candy crush, farm heroes…

 

Le point négatif :

L’application comporte majoritairement des campagnes en anglais. Il existe cependant des campagnes en français, lancées par des français.

La note Costockage

Critère Note
Utilité 2/5
Facilité d’utilisation 3/5
Prix 5/5
Design 3/5
Note Costockage 13/20
Ils ne viendront pas stocker chez vous par hasard…

Ils ne viendront pas stocker chez vous par hasard…

Ça fait maintenant 3 semaines que vous avez posté votre annonce pour louer votre magnifique cave. Mais pas une demande de réservation, pas même une petite demande de renseignements… Vous avez beau vous connecter tous les jours à votre messagerie Costockage, elle reste désespérément vide… Que se passe-t-il ?

Notre objectif est de permettre à des particuliers de trouver dans votre quartier le lieu de stockage qu’il leur faut. Ce lieu, c’est sûrement votre cave, votre grenier ou votre box. Mais votre annonce met-elle assez en valeur votre espace ? Si vous n’avez pas reçu de demande, la réponse est probablement : “non !”

Dans une zone géographique donnée, notre système attribue un score à chaque annonce : Les annonces les mieux notées remontent en tête. Vous voulez que votre espace ait le succès qu’il mérite ? Suivez le guide en 5 étapes :

1. Ajoutez des photos de l’espace

Les photos sont essentielles pour inspirer confiance, elles permettent au futur costockeur de visualiser l’espace dans lequel il va stocker ses meubles.

Ce sera la première chose que le costockeur regardera, certains locataires ne regardent pas les annonces sans photo, qui tombent progressivement en bas du classement.

2. Écrivez une bonne description

La description de l’espace permet de transmettre toutes les informations pratiques qu’une photo ne peut apporter. Par exemple vous pouvez donner des informations sur le quartier, l’immeuble, la qualité du sol, le type de porte, etc.

Si vous souhaitez louer votre box ou votre cave seulement pour de longues périodes ou pour un volume minimum, précisez le ! Si le local de stockage dépend de votre logement personnel, si vous êtes souvent sur place, ou si vous proposez un coup de main, mentionnez-le !.

3. Le prix

Avec les photos, c’est le facteur le plus important lors de la réservation. Le prix dépend bien sûr du volume, de l’emplacement et de la qualité de l’espace.

Costockage vous laisse libre de le définir, mais vous aiguille. Attention, un bon prix c’est avant tout une offre qui trouve preneur. Souvenez-vous qu’il vaut mieux baisser de quelques Euros pour être compétitif et louer vite que d’attendre des semaines un costockeur.

Si vous souhaitez percevoir plus de 100€/mois de votre espace, mettez-le plutôt en dépôt pour le partager entre plusieurs costockeurs. Il est en effet rare de voir une seule personne payer plus que cette somme pour son stockage.

Louer mon espace sur Costockage

4. Photo de profil :

Costockage est un site qui repose sur des relations entre particuliers. Il est important de voir avec qui on va costocker, cela rassure. N’oubliez pas que la rencontre et la visite ont lieu après que vous ayez accepté la demande de réservation !

5. Soyez réactif :

Cela peut sembler évident mais c’est très important : une bonne annonce ça n’est pas seulement des infos précises, c’est aussi un costockeur qui répond rapidement aux demandes qu’il reçoit. N’oubliez pas qu’une réponse négative reste une réponse ! Vous pouvez vous mesurer via le « taux de réponse » qui figure sur l’annonce. Un faible taux de réponse fait baisser le score de votre annonce !

Suivez ces recommandations, et votre annonce donnera enfin envie aux costockeurs de vous contacter… Pour toute question n’hésitez pas à contacter l’équipe de Costockage au 01 76 36 10 89 ou par mail à hello@costockage.fr, nous nous ferons un plaisir de vous aider à remonter dans les classements !

Dans votre annonce, vous avez donné une info qui a fait tilt avec les costockeurs ? Partagez le bon tuyau en commentaire !

Les 10 résolutions de Costockage

Les 10 résolutions de Costockage

Toute l’équipe de Costockage vous souhaite ses meilleurs vœux  pour l’année 2014 !

Bien sûr notre carte de vœux inclut santé, bonheur, réussite. On vous souhaite aussi de la PLACE ! Pour ce nouveau départ, faisons de la place dans nos appartements, de la place pour nos proches, de la place dans nos têtes pour ce qui compte vraiment.

A part ce voeu de mettre au garde-meuble ce qui nous encombre, voici quelques autres bonnes résolutions que nous avons prises :

– Revendre les cadeaux dont on n’a pas besoin.

Pour les retardataires qui auraient passés l’année dans une cave (on ne vous en veut pas), en 2013 1 français sur 2 pratique désormais la consommation collaborative. A vous!

– Faire un stage dans une startup

Passer six mois dans une start-up permet de se poser les bonnes questions avant de démarrer sa carrière (bon si vous avez plus de 25 ans, passez à la résolution d’après).

– Epargner solidaire

Reprendre le contrôle de son épargne en finançant des projets qui ont du sens.

– Moins gaspiller en partageant son frigo

– Faire attention à l’argenterie de belle-maman lors du déménagement

– Chercher un déménageur et un chauffeur de camionette friendly

– Gagner de l’argent grâce à ma maison

Se payer ses vacances grâce à ses 4 services de consommation collaborative.

– Ne pas faire la connaissance des agents du Fisc

Quelques règles pour consocoller en toute légalité.

– Faire des rencontres et bien manger grâce à la consocoll !

– Apprendre à parler le déménageur

Dans le jargon tout est bon !

 

Voilà ! Avec toutes ces résolutions, nous en sommes sûrs, vous allez passer la meilleure des années. à bientôt sur costockage !

Crédit image: http://design-milk.com/wish-someone-happy-new-year-one-14-cards/