Étiquette : cave

Comment louer son box quand on n’est pas dans une grande ville?

Comment louer son box quand on n’est pas dans une grande ville?

Vous vous demandez comment trouver des personnes intéressées pour louer votre cave, garage ou box de stockage.
Alors que Costockage s’est d’abord lancé dans la location de garde-meubles à Paris et en Ile-de-France, le réseau s’est depuis énormément étendu sur le reste du territoire français. On a donc pensé à vous qui habitez loin des grandes villes et souhaitez louer votre espace de stockage.

Stocker chez un particulier

Voilà les 5 conseils que j’ai à vous donner pour créer de l’émoi autour de votre annonce :

1) Chef-lieu

Toute petite ville se trouve près d’une grande, à peu de choses près. Cette vérité générale ayant été dite, vous avez vraiment une carte à jouer ici. Si votre cave est localisée dans une petite commune, insistez bien dans la description de votre annonce sur le nom de la grande ville qui se trouve près de votre garde-meuble ou grenier à louer. J’en profite ici pour rappeler qu’une bonne description est un véritable tremplin pour booster votre annonce sur notre site.

Par ailleurs, le site de Costockage est bien fait : plus petite est la ville dans laquelle est situé votre box de location, plus le rayon de recherche est étendu.

Pour vous donner un exemple, j’ai cherché sur Costockage un garde-meuble dans mon village ardéchois et l’échelle s’est magiquement fixée par défaut à un rayon de 50 kilomètres :

Ce qui signifie que les locataires potentiels de votre annonce peuvent venir d’une contrée située à plusieurs dizaines de kilomètres de chez vous, plutôt rassurant !

Fonctionnalité de recherche élargie
Le rayon de recherche sur le site Costockage

2) Votre box à louer près d’une voie rapide

Il existe un autre atout majeur pour créer une annonce idéale lorsque vous habitez loin d’une grande ville : mentionnez bien la proximité d’une voie rapide, autoroute ou départementale si c’est le cas.

Cela va vous paraître anodin mais c’est en fait une information qui importe beaucoup aux locataires potentiels de votre box.

3) Retour aux fondamentaux sur la description

Vous devriez bien mettre en avant les points forts de votre garde-meuble à louer, comme l’éclairage, la sécurité, l’accès par ascenseur, la possibilité de décharger devant la porte et tout cela ajouté à une fréquence de visite flexible si vous vous sentez d’humeur !

4) Le prix

La douce phrase “Les temps sont durs” qui hante notre fil d’actualités nous fait comprendre que le prix constitue le critère essentiel dans le choix d’un box à louer, que ce soit à Paris ou dans toute autre ville !

Lorsque vous créez une annonce sur notre site, nous vous proposons une fourchette de prix. Si vous hésitez entre deux montants, choisissez le plus bas des deux afin de faire une première location et ainsi remonter dans le classement. Vous pourrez toujours augmenter le prix par la suite si vous voulez.

5) Jouer la carte du dépaysement ?

On vous laisse la faire à l’instinct celle-là !

Bon courage !

Si vous souhaitez plus d’astuces pour bien louer votre espace de stockage, rendez-vous sur notre site dédié aux propriétaires, investir.costockage.fr.

 

Olivia au service des costockeurs

L’achat d’une cave : un investissement opportun ?

L’achat d’une cave : un investissement opportun ?

Votre cave est louée sur Costockage et vous vous dîtes qu’investir pour en mettre d’autres en location ne serait pas une mauvaise idée ? LogicImmo, spécialiste de l’immobilier, nous explique les points auxquels il faut faire attention si on compte tenter l’aventure !

A quoi faire attention quand on choisit sa cave ?

Si on investit dans une cave, pour costocker par exemple, il faut faire attention à différents points. Avant toute chose, il faut que la cave elle même soit de qualité afin d’attirer les locataires potentiels.

Qu’est-ce qui fait qu’une cave est attractive à louer ?

Une cave attractive pour un costockeur est une cave qui fait en moyenne 5m2, soit environ 12m3 d’espace de stockage.

Une cave sèche et en bon état permet de stocker des objets auxquels on tient ou des objets électroniques, ce qui est fréquent lors d’un déménagement. De plus, la sécurité de la cave (porte solide, digicode à l’entrée de l’immeuble…) et le quartier influent sur le loyer qu’on pourra fixer.

Le bonus, c’est de pouvoir accéder en voiture au plus proche de la cave ou qu’il y ait un ascenseur. En effet, un Costockeur qui a besoin de stocker des meubles ou des cartons qui sont lourds aura tendance à préférer un espace qui propose des facilités d’accès.

Si vous trouvez une cave bénéficiant d’au moins 2 de ces caractéristiques, nous vous conseillons vivement de lire la suite…

Louer mon espace sur Costockage

Rentabiliser sa cave

Acheter une cave dans Paris avec les caractéristiques citées au dessus coûte environ 1 200 € / m², même si, selon les quartiers, le prix peut varier.

En passant par Costockage, à Paris toujours, 1m2 rapporte en moyenne 200€/an, soit un rendement brut d’environ 16%… Même après charges et impôts, investir dans des espaces de stockage est donc très rentable !

A noter: Vous souhaitez acheter un bien immobilier dans l’Hérault ? lesclesdumidi-herault.com référence de nombreux biens de qualités sur son site.

Vous souhaitez plus d’informations sur l’investissement dans les espaces de stockage? Rendez vous sur notre blog dédié à l’investissement, investir.costockage.fr.

La web-série startup Costockage : le BtoB, nouvel enjeu de communication de costockage

La web-série startup Costockage : le BtoB, nouvel enjeu de communication de costockage

Costockage est le sujet d’une websérie sur l’univers des startups.

Dans cet épisode, la phase d’analyse est terminée. Adam le confondateur de Costockage, doit réfléchir à une stratégie de communication pour le lancement de son offre BtoB. Eric Trastour, directeur associé de l’agence Oxygène Communication, va l’accompagner dans ces démarches et lui conseiller des média privilégiés pour parler aux professionnels.

Garde meuble entre particuliers

L’enjeu pour Costockage est de créer une image de marque différente de celle utilisée dans sa communication BtoC. Pourquoi pas un  nouveau logo ou des nouvelles couleurs ?

Découvrez la suite de cet entretien sur youtube.

Si vous avez raté un épisode, vous pouvez toujours vous rattraper en cliquant sur les liens suivants, ou voir la suite.

– Portrait d’Adam

Définir une offre BtoB pour Costockage

– Mener une étude consommateurs

Rencontre avec des professionnels

 

 

Les 4 conseils pour déshumidifier votre cave !

Les 4 conseils pour déshumidifier votre cave !

Vous êtes nombreux à vous préoccuper des quelques mousses et moisissures qui colonisent progressivement vos murs. Mais surtout, l’inquiétude vous guette : “Vais-je pouvoir me servir de cette cave pour y entreposer des cartons, ou vais-je devoir me résoudre à en faire un sauna souterrain ?”

Pour commencer, ne vous inquiétez pas, votre box ou cave n’est pas un OVNI : du fait des eaux du sol qui imbibent les ouvrages souterrains, la cave est une pièce naturellement humide.
Chez Costockage on en a vu des (moisissures) vertes et des pas mûres et on maîtrise désormais des concepts effrayants comme le point de rosée, la vanne thermostatique et l’hygrométrie.

Mais revenons aux 4 bons plans que Costockage vous donne pour déshumidifier votre cave, conseils qui sont également bons à prendre si vous voulez faire du self-stockage sans champignons ou même transformer cette pièce en une cave à vins respectable.

1) Aérez votre cave

Il existe plusieurs moyens d’aérer votre cave, des plus simples et pas chers aux plus ingénieux :
– Dégagez le soupirail de votre cave
D’abord, pour ceux d’entre vous qui avez un soupirail, regardez bien s’il n’est pas obstrué par de la terre ou de la végétation.

Exemple de soupirail
Ceci est un soupirail

– Créer un courant d’air dans votre garde-meubles
Ensuite, si votre cave se paie le luxe d’avoir une porte, vous pouvez aérer en mettant une grille en bas de celle-ci ou bien en retirant quelques briques au-dessus de la porte, et ainsi ralentir la poussée d’éléments indésirés sur vos murs.

Mettre ma cave en location sur Costockage

– L’aérateur
En 3ème possibilité, j’appelle l’artillerie lourde : l’aérateur, qui s’installe sur une vitre, un mur, un plafond, en évacuation directe. C’est un engin qui est composé, en une seule pièce, d’un moteur et d’une “bouche” :  le moteur fait ainsi tourner l’hélice dans un petit tube.
Côté pratique, le modèle doit être choisi en fonction d’un débit m3/h : par exemple pour une cave ou un box de stockage de 10m2, un débit de 170 à 350m3 correspond parfaitement. Ce petit engin coûte entre 16 et 100€ environ.

2) Le génie du déshumidificateur

On vous conseille de placer le ventilateur dans une pièce chauffée, mais ça marche quand même s’il n’y a pas de chauffage : il aspire ainsi l’air humide, le refroidit et le condense pour ensuite bien l’évacuer.

Le déshumidificateur a l’autre avantage d’améliorer le confort respiratoire de votre pièce, autrement dit de faire en sorte que votre cave sente moins la serre d’élevage de champignons tropicaux. Le prix de ces machines que vous pouvez trouver chez Castorama, Conforama ou même Amazon varie de 60€ (taille Mini) à 250€.

Schémas technique d'un déshumidificateur
Source: www.mon-deshumidificateur.fr

3) Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme, merci Lavoisier

Je vous l’avoue, je n’ai pas testé cette méthode-là mais ça a l’air de marcher !
5 étapes à suivre :
– Acheter des sachets de chlorure de calcium prêts à l’emploi (marque Rubson) dans un magasin de bricolage
– Mettre le chlorure de calcium dans un récipient percé telle qu’une passoire à trous très fins
– Disposer ce récipient sur un pot pour récupérer l’eau
– Jeter le chlorure de calcium qui, après avoir absorbé l’humidité de l’air, se transforme en liquide
– Recommencer l’opération : vider l’eau et remettre du chlorure dès qu’il n’y en a plus.

L’éternel recommencement est l’inconvénient principal de cette technique, mais on est sûrs que vos enfants seront ravis de participer à votre activité dominicale!

4) La VMC toute puissante

La Ventilation Mécanique Contrôlée assure un renouvellement d’air maîtrisé et constant, et assainit ainsi l’air de chez vous en plus de le déshumidifier. Le logement est ventilé en permanence, toute l’année et pour un coût moyen de 1000 petites pépites d’euros, entre l’achat de la VMC, des tuyaux, et le coût de la main d’oeuvre.

Le principe repose sur 3 piliers :
–   Un moteur, mis dans un caisson qui est installé dans le plafond
–   Ce caisson est branché à des gaines reliées aux pièces de chez vous, y compris votre cave
–   Une bouche règle le débit en fonction de vos besoins
Alors émerge un débat passionné: VMC SIMPLE OU DOUBLE FLUX ?

D’après la dernière théorie de l’évolution, l’avantage supplémentaire de la VMC double flux est qu’elle équipe toutes les pièces de vie et préchauffe l’air entrant. Voici un petit schéma comparatif pour vous expliquer :

Schémas explicatif de la VMC simple flux
VMC simple flux
Schémas explicatif de la VMC double flux
VMC double flux

 

 

Si votre problème, ce n’est pas de déshumidifier une cave mais d’en trouver une déjà sèche, c’est par ici !

Si vous voulez d’autres astuces pour rénover et aménager votre cave, rendez-vous sur investir.costockage.fr.

La web-série startup Costockage : A la rencontre des professionnels

La web-série startup Costockage : A la rencontre des professionnels

La websérie dédiée à l’univers des startups. Plongez dans le quotidien de ces entrepreneurs. Dans cet épisode, Adam part à la rencontre de professionnels susceptibles d’être intéressés par l’offre Costockage. Accompagné par Jean Berthelot de La Glétais, journaliste spécialisé, il va rencontrer un restaurateur qui manque de place pour stocker son matériel et son stock.

Garde meuble entre particuliers

La problématique du stockage est aussi très importante chez les professionnels, qui n’ont pas tous la chance d’avoir une cave ou un espace pour stocker.

Découvrez les épisodes précédents :

Portrait d’Adam

Définir une offre BtoB pour Costockage

Etude du marché professionnel

Comment arrondir ses fins de mois avec les breloques de sa maison ?

Comment arrondir ses fins de mois avec les breloques de sa maison ?

Bon voilà, je suis stagiaire chez Costockage depuis quelques mois et tout se passe très bien : une ambiance de travail des plus agréables, des projets intéressants, de belles rencontres. Seul petit hic, Costockage est une start-up, et donc concernant la rémunération…

Bref, vous m’avez compris.

Pour pouvoir survivre (acheter mes steaks de soja, aller pic-niquer au Luco et payer mon abonnement cinéma MK2), il m’était donc vital de trouver une astuce, que dis-je, un stratagème.

Allongé sur mon lit, le regard dans le vide, j’ai pris conscience que mon appartement (attention, je ne suis que locataire) regorgeait d’objets qui pourraient m’aider à arrondir mes fins de mois. La photo ci-dessus vous donne un aperçu de ma chambre vue du lit : Ô tant d’objets accumulés que je n’utilise que très rarement voire jamais !

Allez, voici les bons plans pour gagner de l’argent avec les objets de votre maison :

1. Vendre ses affaires (ou celles de son frère)

Les sites Price Minister, eBay, LeBonCoin et bien d’autres vous permettront en quelques clics de vous débarrasser de tout type d’objets qui encombrent votre maison : allant des jouets aux appareils électroménagers en passant par les habits. Confidence pour confidence, j’ai vendu un lot de quatre figurines Tortues Ninja + le rat Splinter (qui appartenait à mon frère) pour plus de 100 euros.

LeBonCoin favorise un contact direct ainsi qu’une proximité géographique entre le vendeur et l’acheteur, et ne prend aucune commission pour les ventes standards. Alors qu’avec eBay, il vous sera possible de vendre l’intégrale de La Comédie humaine de Balzac à un professeur de littérature française vivant dans le Dakota. Par ailleurs, pour chacune des ventes, vous devrez verser une commission (seulement en cas de vente) de 9 % du prix pour les objets de moins de 500 euros et de 45 euros pour les objets dont la valeur dépasse 500 euros.

Si vous souhaitez vendre plusieurs objets en lot ou à l’unité, Debarrachezmoi.com vous propose d’organiser un vide-grenier à domicile (dans votre garage par exemple) ou en vente virtuelle : la formule de base est gratuite. Quant à Wesell.fr, ce site vous met en relation avec des vendeurs (des Wellsellers) qui s’occupent de vendre vos objets à votre place.

2. Vous tenez encore à cette CHOSE ? Alors ne la vendez pas mais louez la !

Avec Zilok, plus question de vendre mais de louer. Pour ceux qui ont des états d’âme à se défaire d’un objet qui leur aurait été offert, par exemple, par leur grand-mère (une Playstation 2 alors que la 4 sort bientôt – trop nulle la mamie), alors Zilok est le bon compromis. Vous pouvez mettre en location toutes sortes d’objets – outillages, appareils informatiques, vêtements et ce, en proposant un tarif journalier ou des forfaits week-end, semaine ou mois. Raphaël S. témoigne : “Je n’utilise mon appareil à crêpes – c’est un Moulinex – que pour la Chandeleur, alors le reste de l’année, je le mets en location sur Zilok”. Pour chacune des transactions, vous devrez verser une commission variant de 5 à 10 % et pour vous contacter, le locataire devra appeler via un numéro surtaxé.

Costockage.fr, premier garde-meuble entre particuliers!

Assurance comprise! 

 3. Troc, Troc, Troc, qui est là ?

Troisième possibilité : le TROC. En effet, cette pratique vous permet de vous débarrasser d’un objet que vous utilisiez peu ou pas tout en en obtenant un objet que vous désirez et que vous auriez pu acheter. Cet échange vous permet donc de faire des économies non négligeables. Des sites de troc tels que Prêt à Changer.fr ou Le Comptoir du Troc.fr se développent sur la toile et vous permettent d’échanger toute sorte de biens. D’autres se spécialisent, à l’image de Troc Zone.com dont l’activité se concentre sur le troc d’objets culturelles (livres, CD, DVD…). Pour avoir plus de détails sur le troc, je vous invite à consulter l’article que nous lui avons dédié.

4. Quel site pour quel objet ?

Pour chaque type d’objets dont vous voulez vous débarrasser, il existe des sites plus ou moins spécialisés sur lesquels votre babiole trouvera preneur. Voilà les conseils :

– Pour les habits : eBay, VideDressing.com, Etsy

– Pour les meubles : eBay, Debarrachezmoi.com, LeBonCoin, Wesell.fr

– Pour l’électroménager et hi-fi : Price Minister, eBay, LeBonCoin, Cdiscount

– Pour les livres, CD, DVD et autres produits “culturels” : Amazon, Fnac.com, LeBonCoin, Cdiscount

Ces conseils sont basés sur une expérience personnelle. Peut-être aurez-vous un avis divergent.

5. Et bien sûr Costockage

Là, vous vous demandez, par quelle entourloupe vais-je parler de Costockage ? La voici : tout en ayant gagné de l’argent en louant ou vendant vos affaires, vous vous apercevez que de la place a été libérée : la cave est dorénavant vide, la chambre de votre enfant marié depuis 3 ans n’est plus encombrée… Vous me voyez venir ? Avec Costockage, vous pouvez arrondir vos fins de mois en acceptant de stocker chez vous les affaires d’un particulier. Mais attention, interdiction de vendre les affaires des Costockeurs, elles ne vous appartiennent pas (pour plus d’informations sur les aspects juridiques du costockage, c’est par ici).

Cet article a tenté de vous montrer qu’il est possible de gagner de l’argent ou d’en économiser avec les objets de sa maison. Mais bon, si des objets encombrent votre espace, vous pouvez toujours les donner à des associations tels que Emmaüs, Le Secours Catholique ou L’Armée du Salut. Elles pourront grâce à vous et vos “encombrants” améliorer quelque peu le quotidien des plus démunis : offrir aux enfants des jouets à Noël, distribuer des habits, ou encore utiliser la manne financière issue de la vente de mobilier ou autres objets pour financer des actions sociales.