Catégorie : Autres

La livraison collaborative avec You2You

La livraison collaborative avec You2You

Nous avons découvert cette semaine la start-up You2You, qui propose de la livraison collaborative !

On vous l’a déjà dit : l’économie collaborative gagne du terrain chaque jour, et touche tous les secteurs.
Le monde de la livraison n’est pas en reste, et se voit dynamisé, voir complètement bouleversé, grâce à des start­ups comme You2You, qui propose un service de livraison collaborative nouvelle génération.

 

Alors You2You, qu’est­-ce que c’est au juste ?

You2You est une plateforme collaborative qui connecte les enseignes de proximité et les e­commerçants avec une communauté de particuliers, qui livrent sur leurs trajets quotidiens tout en arrondissant leurs fins de mois.

C’est une réponse au besoin de plus en plus important d’un service de livraison rapide et économique de la part des enseignes.

Ce service permet une livraison en 1h30 à partir de 4,50€ pour les entreprises clientes You2You.

Quelle est la valeur ajoutée de ce mode de livraison ?

Et bien en premier lieu, je dirai que nous proposons une expérience de livraison qui améliore la vie locale ! Ce mode de livraison d’un nouveau genre offre une expérience d’achat inédite, du panier au palier du client. Au-delà de simplement livrer leurs clients plus rapidement et plus économiquement, les entreprises clientes de You2You dynamisent l’économie locale. En effet, en faisant appel à une communauté de particuliers pour effectuer leurs livraisons, certaines enseignes de proximité participent au renforcement de la vie de quartier : votre voisin, votre collègue ou votre belle­ mère peuvent ainsi devenir votre livreur :).

Comment est née votre start-up ? Racontez-nous un peu votre histoire ! 

Fondée en septembre 2015 par Hervé Lescure, You2You compte aujourd’hui près de 20 collaborateurs, enregistre plus de 1500 entreprises clientes et plus de 36 000 particuliers livreurs.

Le concept s’est rapidement développé en France, et est maintenant en activité à Paris, Lyon, Lille et Bordeaux. Le fond d’investissement Via ID, spécialisé dans les nouvelles mobilités, accompagne la société. Il est aussi au capital de Trusk, Heetch ou encore Drivy. Une levée de fonds est prévue pour l’année 2018 pour accélérer en France et peut-­être l’international ;).

Super nouvelle ! You2You en chiffres ça donne quoi ?

Nous sommes aujourd’hui à près de 10 000 livraisons effectuées par mois, 1500 clients ecommerçants et commerce de proximité, 10 clients grands comptes (Décathlon, Leroy Merlin, Franprix…) et plus de 36 000 particuliers qui livrent sur leurs trajets dans 4 villes en France.

Et quelles sont vos résolutions pour cette nouvelle année ?

Notre nouvelle application pour les particuliers livreurs, sur iOS et Android, verra le jour début 2018. Elle facilitera l’utilisation et permettra d’agrandir la communauté You2You, en offrant plus de modernité et de fluidité.

Cette nouvelle année sera aussi celle du déploiement de partenariats de taille, avec de grandes marques, comme Décathlon, Franprix ou Leroy Merlin…

Un petit mot de fin pour nos costockeurs adorés ?

Se faire livrer par un voisin ou un ami au lieu d’un livreur mal réveillé, what else ? :).

Découvrir You2You

Etre locataire sur Costockage et gagner des sous

Etre locataire sur Costockage et gagner des sous

Louer sur Costockage pour gagner de l’argent

 

Si on vous dit que louer un box (oui, oui, en tant que locataire) sur Costockage peut vous aider à gagner de l’argent, vous allez nous dire qu’on pousse le marketing un peu trop loin ? Et pourtant, une bonne solution de stockage pas trop chère peut vous permettre de vous lancer dans des activités beaucoup plus lucratives. Découvrez tout de suite 3 exemples qui montrent comment Costockage peut vous aider à arrondir vos fins de mois.

Mettez votre logement en location sans stress

Mettre votre appartement sur AirBnB, Wimdu ou autre pendant que vous partez faire le tour du monde, vous y avez beaucoup pensé. C’est vrai que c’est une solution idéale pour s’assurer une petite rente qui vous permettra de financer votre escapade.

Seulement, vous êtes inquiet à l’idée de laisser des étrangers s’installer chez vous. Comment s’assurer qu’ils ne volent rien ? Ou, même sans aller jusque là, qu’ils ne fouilleront pas dans vos affaires ?

Le plus simple, c’est encore de stocker toutes vos affaires précieuses hors de chez vous. Avec une solution de self-stockage traditionnelle, c’est inenvisageable : presque tous les revenus de la location y passeraient ! Mais, avec Costockage, l’équation économique devient possible.

Alors, n’hésitez plus : louez un garde meuble chez Costockage pour entreposer vos affaires les plus sensibles, mettez votre logement en location sur une des nombreuses plateformes et assurez-vous un revenu régulier pour voyager tranquillement ! Il ne vous reste plus qu’à trouver la destination de vos rêves sur un forum de voyage….

Trouvez votre espace dès maintenant !

Ne vous débarrassez pas de vos objets encombrants : louez-les !

Image result for pro du bricolageLa machine à coudre, le diable de déménagement, la tondeuse à gazon, la perceuse-visseuse dernière génération… Vous les avez achetés avec une idée bien précise en tête et, finalement, vous ne les avez utilisés qu’une seule fois. Vous pouvez essayer de les revendre sur Le Bon Coin ou autre, mais ce sera sans doute à perte.

Pourquoi ne pas essayer de les rentabiliser en les louant ? De  nombreuses plateformes comme Zilok.fr ou e-loue.com permettent de louer des objets de tous types entre particuliers pour des montants entre 10 et 400€ par jour selon l’objet.

Le problème, c’est qu’on n’a pas forcément envie de garder de la place pour un objet qui sera à mi-temps chez quelqu’un d’autre ; ou, dans le cas d’une location régulière, pas envie de faire venir régulièrement le locataire de l’objet chez soi.

Pas de problème ! Louez un espace de stockage sur Costockage et mettez-y tous vos objets peu utilisés. Ainsi, vous n’encombrez plus votre logement pour rien.

En plus, si vous trouvez un locataire régulier pour l’un de vos objets, rien ne vous empêche de lui donner la clé de cet espace pour qu’il y accède par lui-même au lieu de venir vous déranger à chaque fois.

Lancez-vous dans le service à domicile

Depuis peu, de nombreux sites de services à domicile fleurissent : chef à domicile avec La Belle Assiette, coiffure ou massage à domicile avec Pop My Day etc. Il peut être tentant de se mettre à son compte et de se lancer dans ce type d’activité.

Le problème, c’est que chacun de ces métiers nécessite beaucoup de matériel : batterie de cuisine dans le cas d’un chef, table de massage dans le cas d’une esthéticienne etc. Quand on est un particulier, on ne peut pas stocker tout ça chez soi ! Et les prix d’un box dans un centre de self-stockage classique peuvent en empêcher plus d’un de se lancer.

Avec Costockage, vous pouvez louer un garage pour mettre votre matériel professionnel sans grever votre budget et tout en dégageant suffisamment de résultat. Une bonne manière de se lancer !

Ces quelques exemples vous montrent à quel point une dépense raisonnable et limitée peut vous permettre de réaliser de plus grands gains. Chez Costockage, nous croyons que nous pouvons vous aider à réaliser votre rêve en vous aidant à le financer, qu’il s’agisse de lancer une nouvelle activité professionnelle ou de vous faire plaisir pendant quelques temps. Alors profitez-en !

Trouvez votre espace dès maintenant !

 

Costockage et le carrelage

Costockage et le carrelage

« Nous sommes frères et, tous les deux, nous tenons une entreprise de distribution de carrelage et céramique : depuis huit ans, nous exportons des containers de carrelage dans le monde entier.

Il y a deux ans, nous avons ouvert un site d’e-commerce pour le marché francophone : le client peut se faire livrer son carrelage à domicile en provenance directe des sites de fabrication. Comme acheter du carrelage n’est pas si facile, nous proposons aux clients de leur envoyer des échantillons pour qu’ils se rendent mieux compte du produit. Et ces échantillons sont, eux, envoyés depuis Paris. Au début ça allait, on pouvait les garder dans nos bureaux. Mais aujourd’hui, nous avons plus de cent références à stocker !

Nous avons donc cherché une solution à la fois économique et proche de notre lieu de travail. On s’est naturellement tourné vers les solutions collaboratives et c’est comme ça que nous avons trouvé ce box, à prix vraiment attractif et tout près de nos bureaux.  Comme ça, on évite de porter des tonnes de carrelage à travers tout Paris et c’est tant mieux pour notre dos ! »

Roberto & Stefano, Costo ♥   (www.allocarrelage.com)

Vous aussi, trouvez un stockage facile pour votre entreprise !

Par ici le stockage pro à petit prix !

 

La bonne santé du marché immobilier

La bonne santé du marché immobilier

Le marché immobilier est reparti à la hausse en 2015, poussé par des taux très avantageux et des mesures gouvernementales. Serait-on sortis de la crise ?

Louer mon espace sur Costockage

Après plusieurs années de marasme, le marché immobilier a repris des couleurs en 2015. Et quelles couleurs ! Hausse du nombre de transactions, baisse relative des prix un peu partout en France, augmentation des mises en chantier… Le tout poussé par des taux d’emprunt qui ont connu leur plus bas au creux de l’été, et qui continuent leur tendance à la baisse, ce que le premier trimestre 2016 tend à confirmer. Serait-on définitivement sortis de la crise ?

Redémarrage du marché immobilier : une bonne conjoncture

Il n’aura échappé à aucun professionnel de l’immobilier que 2015 fut une année très encourageante. Des taux d’intérêt historiquement bas et une baisse (relative) du prix des biens immobiliers ont eu un impact notable sur le nombre des transactions. En parallèle, les aides gouvernementales (prêt à taux zéro, dispositif Pinel) et l’augmentation du recours aux courtiers (25 % des crédits passaient par eux en 2014), par exemple sur ce site, ont contribué à faciliter l’accès aux prêts immobiliers.

De son côté, la construction a elle aussi bénéficié d’une excellente conjoncture : en 2015, encouragée par la baisse des taux et par des mesures de soutien mises en place par le gouvernement, l’inexorable baisse de la mise en chantier des logements neufs a enfin été enrayée. À défaut de celle du chômage, l’État semble bien avoir réussi à redresser la courbe de la construction.

Pour plus de détails, voir ce bilan de l’année immobilière 2015.

La reprise des ventes sur le marché immobilier

Pour 2015, on constate donc un volume global des ventes immobilières en hausse de 10 %. C’est un regain d’activité enthousiasmant qui est partagé par tous les acteurs majeurs du secteur : + 12 % pour les agences Laforêt, + 16,2 % pour Century 21, + 11,5 % pour le réseau Guy Hoquet. Des progressions à deux chiffres qui semblaient avoir totalement disparu du paysage depuis 2010 (source L’express).

Si l’on en croit les chiffres publiés en décembre par Notaires de France, le total des ventes a progressé de 4 % entre le 3e trimestre 2014 et le 3e trimestre 2015. Soit 753 000 transactions. Même si l’on reste en dessous de l’âge d’or d’avant la crise de 2008 (années durant lesquelles les ventes décollaient au-delà de 800 000 unités), c’est un bilan qui, après trois années difficiles, fait beaucoup de bien.

Les raisons de cette bonne santé ?

  • Des taux d’intérêt très bas : en moyenne 2,2 % sur 20 ans (contre 4,15 % en 2012) ;
  • Des prix qui baissent légèrement depuis 2012 (- 5,1 % sur le prix moyen du mètre carré), et que les spécialistes prévoient stables pour 2016 ;
  • Le retour des investisseurs étrangers, notamment sur l’immobilier de luxe parisien, aidés par une bonne conjoncture et par une parité euro/dollar avantageuse ;
  • Des mesures d’aides gouvernementales qui ont permis aux primo-accédants les plus modestes de concrétiser leur projet d’achat, des mesures qui ont été prolongées, voire renforcées, pour 2016.

Reste qu’il existe toujours de fortes disparités en fonction des régions. C’est à Paris que l’on trouve le prix au m2 le plus élevé de France, loin devant Cannes, Antibes, Aix-en-Provence, Nice et Lyon.

La construction immobilière retrouve le sourire

En marge de la hausse des transactions, c’est un autre secteur qui a bénéficié de la bonne conjoncture : celui de la construction immobilière. À la peine depuis plusieurs années (moins de 350 000 mises en chantier en 2013 et 2014), les constructions de logements neufs ont connu un bond en 2015 : 383 100 unités ont été autorisées à la construction, selon les chiffres du ministère du Logement.

Le nombre de permis de construire a augmenté de 1,8 % par rapport à 2014, et ce sont 351 800 logements dont les travaux ont effectivement démarré. Mieux encore : profitant de la bonne santé du marché immobilier sur la première partie de l’année, cette hausse a été plus importante sur le dernier trimestre, avec + 12,1 % sur trois mois (103 600 logements autorisés).

Si, là encore, les taux d’emprunt très bas ont eu un impact majeur, les bons chiffres de la construction immobilière doivent également beaucoup aux mesures prises par le gouvernement. En effet, le dispositif Pinel pour les investissements locatifs a grandement encouragé l’achat dans l’immobilier neuf à des fins de mise en location ; de son côté, le prêt à taux zéro a offert la possibilité aux primo-accédants de souscrire un crédit avantageux.

Tout indique que ces tendances réjouissantes se poursuivront durant toute l’année 2016. Même si la conjoncture économique invite à la prudence, il semblerait que la reprise du marché immobilier se confirme. Et s’il était temps d’acheter ?

A noter: L’agence immobilière les Adresses Parisiennes est spécialisée dans l’achat d’appartement Paris 16, Paris 17 et Paris 8 si vous désirez un bien d’exception.

L’achat d’une cave : un investissement opportun ?

L’achat d’une cave : un investissement opportun ?

Votre cave est louée sur Costockage et vous vous dîtes qu’investir pour en mettre d’autres en location ne serait pas une mauvaise idée ? LogicImmo, spécialiste de l’immobilier, nous explique les points auxquels il faut faire attention si on compte tenter l’aventure !

A quoi faire attention quand on choisit sa cave ?

Si on investit dans une cave, pour costocker par exemple, il faut faire attention à différents points. Avant toute chose, il faut que la cave elle même soit de qualité afin d’attirer les locataires potentiels.

Qu’est-ce qui fait qu’une cave est attractive à louer ?

Une cave attractive pour un costockeur est une cave qui fait en moyenne 5m2, soit environ 12m3 d’espace de stockage.

Une cave sèche et en bon état permet de stocker des objets auxquels on tient ou des objets électroniques, ce qui est fréquent lors d’un déménagement. De plus, la sécurité de la cave (porte solide, digicode à l’entrée de l’immeuble…) et le quartier influent sur le loyer qu’on pourra fixer.

Le bonus, c’est de pouvoir accéder en voiture au plus proche de la cave ou qu’il y ait un ascenseur. En effet, un Costockeur qui a besoin de stocker des meubles ou des cartons qui sont lourds aura tendance à préférer un espace qui propose des facilités d’accès.

Si vous trouvez une cave bénéficiant d’au moins 2 de ces caractéristiques, nous vous conseillons vivement de lire la suite…

Louer mon espace sur Costockage

Rentabiliser sa cave

Acheter une cave dans Paris avec les caractéristiques citées au dessus coûte environ 1 200 € / m², même si, selon les quartiers, le prix peut varier.

En passant par Costockage, à Paris toujours, 1m2 rapporte en moyenne 200€/an, soit un rendement brut d’environ 16%… Même après charges et impôts, investir dans des espaces de stockage est donc très rentable !

A noter: Vous souhaitez acheter un bien immobilier dans l’Hérault ? lesclesdumidi-herault.com référence de nombreux biens de qualités sur son site.

Vous souhaitez plus d’informations sur l’investissement dans les espaces de stockage? Rendez vous sur notre blog dédié à l’investissement, investir.costockage.fr.

Les déménageurs ont des émotions comme tout le monde

Les déménageurs ont des émotions comme tout le monde

Qui a dit que déménageur était un métier répétitif ? Costockage a lu : « Histoires extraordinaires de déménageurs», un recueil d’anecdotes vécues par des déménageurs toutes plus folles les unes que les autres. Nous vous proposons d’en découvrir 3 qui nous ont marqués.

Un concert impromptu

Il est tôt à Paris, Jean-Pierre et son équipe doivent déménager un appartement qui contient, outre les cartons habituels, un piano à queue. La propriétaire les accueille dans son box de stockage, une vieille dame. L’opération pour descendre le piano est longue, mais lorsqu’il se pose enfin sur le trottoir, Jean-Pierre et ses collègues sont rassurés et fiers. Ce n’est quand même pas rien de déplacer un piano pareil. La vieille dame s’installe alors devant son piano, en pleine rue, et commence à jouer. C’est une ancienne professeur de piano reconnue. Les notes et les morceaux s’enchaînent, le public s’agrandit au fur et à mesure des accords. Un jeune homme sort de la foule et vient rejoindre la dame pour jouer à “quatre mains”, c’était un de ces anciens élèves, aujourd’hui un concertiste reconnu. Tout deux commencent à jouer la “Marche de Schubert”, une musique entraînante jusqu’à ce qu’ils soient interrompus par une patrouille de police…

Retrouvailles émouvantes

Richard est déménageur depuis des années, et, son chef lui fait confiance. C’est pourquoi ce dernier a tenu à ce que ce soit lui qui participe à ce déménagement un peu spécial. Il commence à organiser son équipe afin que le déplacement des nombreux cartons et meubles se fasse dans le plus grand soin. Soudain, il aperçoit une photo qui lui dit quelques chose. Il saisit le cadre et, surpris par la photo, le laisse échapper. Il se fracasse au sol. Il va falloir expliquer à la propriétaire ce qui s’est passé. Richard ne se sent pas bien, il respire fort… Il s’arrête un instant. Ses collègues s’inquiètent et viennent le voir. Aussitôt, ils lui proposent de s’arrêter, accusant la fatigue et le surmenage. C’est ce moment que choisit la propriétaire pour revenir. Elle dit alors : « Ficelle a toujours été comme ça. – Ficelle ? Lui ? Répondent les déménageurs surpris en désignant Richard. – Oui, Richard, c’était son surnom quand il était petit…

Stocker chez un particulier

 

Un client peu ordinaire

C’est une belle journée et un beau voyage qui attendent Aldo, Hussein et Pascal, en effet après avoir chargé chez leur client, ils doivent traverser toute la France jusqu’à Bordeaux. Heureusement, la boîte leur paye l’hôtel là-bas. Et quel hôtel, ils ont déjà hâte d’y être pour pouvoir profiter. Dernier virage et ils sont chez leur client. Au lieu de se retrouver face à la maison, ils sont bloqués par un barrage de police. Ils sont aussitôt arrêtés par un gendarme qui leur demande ce qu’ils font là. Pascal montre alors les papiers du déménagement. Le gendarme leur dit que leur client est mort. Il enchaîne en leur demandant s’ils savent qui il est, les 3 déménageurs donnent le nom qui apparaît sur les papiers. Il leur révèle que l’homme qu’ils s’apprêtaient à faire déménager était activement recherché et qu’il vient d’être abattu…

Bref  “Histoires extraordinaires de déménageurs” est plein d’histoires de self-stockage incongrues. Chez Costockage, on savait déjà qu’un déménagement n’est pas un moment comme un autre. Nous parlons chaque jour à des costockeurs en plein déménagement. C’est parfois un moment gai, parfois un moment difficile. C’est toujours un moment fort en émotions !   Et vous, vous avez des anecdotes de déménagement à nous raconter ?

Rendez-vous sur déménagement.costockage.fr pour connaître tous nos conseils pour vous aider à déménager!

Et rendez-vous sur Costockage.fr pour trouver le garde-meuble idéal pour votre déménagement!

 

Découvrez Le Coin des Voyageurs pour voyager en toute tranquillité !

Découvrez Le Coin des Voyageurs pour voyager en toute tranquillité !

Après un tour du monde avec sa famille, Sophie – du blog Le Coin Des Voyageurs – décide de créer un blog afin de partager ses expériences, échanger avec d’autres voyageurs et tenter de donner envie à d’autres de vivre des aventures hors du commun. Pour partir en toute tranquillité, il est souvent pratique de stocker quelques affaires dans un garde-meuble. Sans oublier votre bon vieux Guide du Routard qui avec les notes que vous prendrez sur Le Coin Des Voyageurs vous permettront de préparer au mieux vos voyages et partir bien organisé !

Qu’est-ce que Le coin des voyageurs ?

C’est un blog dont le thème principal est le voyage : interviews, carnets de voyage, conseils, bons plans, nouveautés, start-ups, gastronomie, études à l’étranger, expatriation…  Il a été créé au retour d’un tour du monde en famille.

Comment as-tu stocké tes affaires et tes meubles pendant ton tour du monde ?

Blog de conseils voyages, déménagement, box à louer
Sylvie Clergerie, fondatrice du Coin des Voyageurs, blog de voyages

Nous n’avons pas eu besoin de stocker nos affaires car nous avons utilisé l’échange de maisons à trois reprises pendant notre tour du monde, et notre fils aîné est rentré en France (il avait passé un an aux Etats-Unis) pour ses études. Mais nous connaissons bien ces problèmes de stockage car nous avons des enfants grands voyageurs et stockons pas mal de leurs affaires.

Raconte-nous ton dernier déménagement et ses éventuels problèmes.

J’adore déménager ! (Si si ça existe !) et j’ai beaucoup déménagé. Les problèmes se posent quand la surface du prochain logement est inférieure à celle du précédent. Je n’ai pas de problèmes de stockage particulier mais par contre de nombreux cartons que je n’ouvre jamais. J’essaie de faire le vide parfois car on stocke toujours trop de choses dont on ne se sert jamais.

Stocker chez un particulier

Quel est le conseil que tu donnes aux personnes qui voyagent régulièrement mais qui n’ont pas envie de continuer à payer leur loyer pour stocker leurs affaires ?

Je suis totalement convaincue par votre concept de Costockage, et j’invite toutes les personnes qui voyagent beaucoup, ou s’expatrient pour une durée déterminée à penser au costockage.

Serais-tu prête à devenir Costockeuse ?

Bien-sûr ! Dès que mes enfants laisseront de la place chez moi !

Entre2Adresses, le calendrier pratique pour son déménagement

Entre2Adresses, le calendrier pratique pour son déménagement

Le déménagement est souvent la période où les nombreuses tâches s’accumulent au point de ne plus trouver les bonnes réponses à ses questions.

Qui ne s’est jamais retrouvé à en avoir marre de faire d’innombrables recherches sur les déménagements afin de récolter des informations qui deviennent souvent éparpillées sur votre bureau, dans votre agenda ou sur des post-it au fond de vos tiroirs ? Entre2Adresses est la solution qui va vous permettre de déménager sereinement et de façon organisé. Nous avons eu le plaisir de les rencontrer, voici leurs réponses à nos questions !

Qu’est-ce qu’Entre2Adresses ?

Entre2adresses est le calendrier pratique dédié à l’organisation des innombrables démarches administratives, matérielles et pratiques du déménagement. On sait que le déménagement est la troisième source de stress chez les français. Il peut y avoir une certaine émotion due au départ d’un logement qui nous a abrité plusieurs années, mais nous subissons surtout une somme importante de tâches manuelles et démarches administratives qui nous demandent d’agir sur tous les fronts.

Le calendrier entre2adresses s’adapte à la date du déménagement et au profil de l’utilisateur, qui sait instantanément quand faire quoi. Les étapes sont détaillées de manière exhaustive, pratique et sont personnalisées selon vos besoins propres, sur le web ou avec votre iPhone.

Selon vous, il faut s’y prendre combien de temps avant pour trouver un garde meuble ?

La saison est un critère déterminant. La période d’affluence estivale, par exemple, est redoutable : les étudiants s’absentent, les familles préfèrent déménager sous le soleil et ont des besoins conséquents en stockage… dans le calendrier entre2adresses, nous préconisons de débuter votre recherche d’emplacement 2 mois à l’avance. Dans cette situation où l’offre professionnelle de stockage est souvent saturée, le costockage est une alternative bienvenue.

déménager, déménagement, planning, bon plan
Un planning personnalisé pour déménager

Dans le cas où l’on s’y prend vraiment en retard, quel conseil ultime donneriez-vous aux costockeurs ?

Quand aucun espace n’est disponible dans la zone désirée, il faut soit étendre le rayon de recherche, soit recourir au système D : entamer un tri rigoureux de ses affaires (ce qui signifie également s’en débarrasser !), bien les compacter et les protéger, puis compter sur l’hypothétique aide d’un proche de la région prêt à entreposer quelques uns de vos cartons ou pièces de mobilier.Dans ce cas, il ne vaut mieux pas compter sur des conditions de stockage optimales.

Si on se décide à stocker ses affaires peu avant son déménagement, il faut aussi se poser la question la plus importante : a-t-on vraiment besoin de les entreposer dans un endroit différent alors qu’on emménage dans si peu de temps ? Dans ce genre de cas, on s’est visiblement préparé à faire ses cartons au dernier moment et à tout faire en un seul trajet.Le conseil ultime, c’est finalement de suivre les étapes du calendrier entre2adresses :-).

Garde meuble entre particuliers

Quels sont les pièges à éviter lorsque l’on prépare son déménagement ?

Il y a un grand nombre d’écueils facilement évitables, de l’occasion manquée à l’erreur stratégique qui alourdit vos démarches, vos dépenses et grève votre humeur !

Par exemple :- Le manque de planification. Avec ou sans déménageur professionnel, plus vous en saurez en avance, mieux vous vous porterez : répartition du mobilier au sein du nouveau logement, volume à transporter, nature et coût de vos prestations, trajet à emprunter de l’ancienne à la nouvelle adresse, etc. Le calendrier entre2adresses vous rappelle tous ces éléments.

– Ne pas comparer les prestataires de services. N’oubliez pas : le rapport qualité/prix d’un service (internet, électricité, gaz) varie selon votre adresse

– Se contenter d’un sac à dos avec son portefeuille et un encas pour le déménagement. Le plus pratique est de garder près de soi une valise qui contiendra tout ce dont vous aurez vite besoin pendant cette journée chargée : tous les papiers d’identité, trousse médicale, draps, produits d’hygiène, stylo et bloc-note, ciseaux, tournevis, chargeur de téléphone, etc.!!

Seriez-vous prêt à devenir Costockeur ?

Sans problème ! Presque tous les services dont on a besoin lors d’un déménagement sont désormais substituables par les solutions de consommation collaborative comme Costockage, qui sont aujourd’hui parvenues à maturité. Le déménagement est désormais une bonne occasion de se mettre à cette tendance novatrice.

Vous aussi ? Alors pour vous inscrire c’est en cliquant : ici !

Et pour retrouver tous nos conseils pour réussir votre déménagement, rendez-vous sur notre blog demenagement.costockage.fr!

Le cotransportage, un service de transport collaboratif pour son déménagement

Le cotransportage, un service de transport collaboratif pour son déménagement

Le cotransportage est un peu l’enfant caché du covoiturage et du costockage… Le covoiturage sert à économiser sur son transport en occupant les sièges inoccupés d’une voiture. Le costockage permet d’économiser sur son stockage en entreposant ses cartons de déménagement dans la cave vide de son voisin.

Mais aviez-vous pensé à transporter ces mêmes cartons dans le coffre de cette même voiture ? Vous l’avez compris, le cotransportage c’est un moyen économique de faire transporter ses objets par un autre, par exemple lors d’un déménagement.

Nous avons interviewé le cofondateur de cotransportage, Cédric Paret.

Sur la route de la croissance, vous en êtes où?

Vous avez déjà peut être entendu parlé de Cotransportage, ce nouveau service a commencé à se développer et à faire parler de lui notamment sur BFM TV et M6 en avril dernier.

La plateforme de Cotransportage.fr gagne en notoriété, jour après jour, et nous comptabilisons à l’heure actuelle plus de deux milles membres actifs (que nous remercions !).

Garde meuble entre particuliers

Le cotransportage, comment ça marche concrètement ?

Le site Cotransportage.fr met en relation les particuliers et entreprises avec des transporteurs. Les utilisateurs ont la possibilité de publier des trajets disponibles (par exemples : les départs en vacances, les retours à vide, les déménagements ou encore les trajets réguliers domicile-travail…) soit de rechercher les offres disponibles sur la plateforme. Le but est donc de faire économiser des coûts de transport en optimisant le chargement des véhicules qui passent à côté de chez vous, et les retours à vide.

Qui est au volant de Cotransportage ?

Deux frères : Damien 23 ans, en École de Commerce et Cédric, 26 ans, responsable commercial d’une PME.

On trouve sur votre site des particuliers et des pros du transport. Les prestations sont-elles les mêmes ?

En effet, les professionnels tout comme les particuliers ont accès à la plateforme et peuvent ainsi contribuer à sa dynamique.

Les prestations sont toutes différentes :

Certains de nos prestataires peuvent proposer, par exemple, pour un déménagement, le démontage des meubles, la fourniture du matériel (cartons, scotch …), l’emballage des biens, pour une protection optimale, un stockage facile, et bien évidemment le transport de ces biens jusqu’au lieu souhaité. Même avec toutes ces prestations, on arrive à avoir un déménagement pas cher.

D’autres vont proposer leur véhicule pour transporter par exemple de simples colis, lors de trajets réguliers, permettant ainsi un service « gagnant-gagnant », un service à la carte afin de trouver une solution d’une part écologique et d’autre part économique.

Beaucoup de nos costockeurs sont des étudiants qui veulent stocker leurs meubles pendant l’été. Combien ça coûterait à un étudiant habitant dans le centre de Modane de déménager 4 ou 5m3 vers un box de stockage à Lyon ?

Ces étudiants costockeurs qui souhaitent stocker leurs meubles dans un box en utilisant la plateforme de Cotransportage.fr peuvent bénéficier de prix intéressants, selon la prestation choisie, la période du déménagement et la distance. Pour cet étudiant qui souhaite déménager ses affaires dans un box de stockage à Lyon, le tarif proposé par un particulier est de 50 euros seulement.

Nos costockeurs cherchent un lieu temporaire où entreposer leurs affaires. Mais ils souhaitent les accompagner le temps de les installer dans le box ou la cave louée. C’est possible de monter dans le camion avec ses cartons?

La possibilité de monter avec ses biens lors de transports est envisageable, toutefois ces modalités sont à voir directement avec le transporteur.

Votre service est entièrement gratuit. Chez Costockage on fait payer une commission qui sert notamment à payer l’assurance pour les objets stockés. Chez vous comment ça marche?

En effet, la plateforme est 100 % gratuite, le souhait étant d’apporter un réel service à la Communauté ainsi que de faire un geste considérable pour l’écologie. Le site www.cotransportage.fr propose toutefois des produits payants mais optionnels qui procurent des avantages et fonctionnalités complémentaires au compte standard gratuit.

Dans ce domaine d’activité, tous les transporteurs professionnels possèdent leur propre assurance et devront néanmoins déclarer être habilités à lier leur structure à la convention d’utilisation du site internet.

Par ailleurs, il est au préalable demandé aux particuliers, d’exiger la copie du contrat d’assurance automobile et de la responsabilité civile du transporteur de ses biens.

Serais-tu prêt à devenir costockeur ?

Bien évidemment, je trouve le concept super sympa et en phase avec notre concept. Je possède un garage à environ 40min de Lille qui ne demande qu’à être rempli !

Pour retrouver toutes nos astuces pour réussir votre déménagement, rendez-vous sur demenagement.costockage.fr!

On a testé Airbnb et on a bien fait

On a testé Airbnb et on a bien fait

Ça y est, ça fait maintenant deux semaines que j’ai commencé mon stage chez Costockage. On y boit du Cacolac, on y crée des mascottes marrantes, on y écoute de la bonne musique, bref on y est plutôt pas mal. Avant ça, la consommation collaborative, je ne connaissais pas du tout. Mais ça c’était avant. Aujourd’hui, j’ai compris : quand t’es étudiant, que tu gagnes pas grand chose, t’as plutôt intérêt à t’y intéresser et à expérimenter différents concepts. Justement, à l’occasion d’un petit séjour à Budapest, j’ai pu tester Airbnb. Récit.

11/12/12, mon portable vibre : « Mec, t’es chaud pour une petite escapade à Budapest la semaine du 7 janvier ? On est cinq. Je prends les billets là, on part de Beauvais ». « Chaud ».

04/01/13, mon portable sonne : « Dites les gars, quelqu’un a réservé un hôtel ? Une auberge de jeunesse ? … »

À trois jours du départ, on était un peu dans la… l’urgence. Et dans ces cas là, ton premier réflexe, c’est de googler.

Sauf que quand tu googles dans l’urgence pour trouver un toit à Budapest dans les trois jours, ça donne à peu près ça : « Jeunesse dormir hôtel auberge logement stp budapest ». Hmmm.

Budapest

Soudainement, l’un de nous a eu LA révélation :

« – Cherche une chambre sur Airbnb, ça marche pas trop mal paraît-il.

– Hein ? C’est quoi ça, Airbnb ?

– Mais si, fais confiance, on peut louer des chambres chez les gens. Ca existe depuis quatre/cinq ans, ils ont même plus de chambres dispos dans le monde que les hôtels Hilton. J’ai lu un article dessus. »

Airbnb, c’est grosso modo un site sur lequel des particuliers mettent à louer des appartements/chambres/lits pour les voyageurs et touristes. Et ce partout dans le monde : plus de 26000 villes et 192 pays répertoriés. Soit une bonne partie de la planète.

Nous on stocke des meubles, eux des touristes.

Vous aimez les services de particuliers à particuliers? Soyez parmi les premiers à faire du Costockage!

De plus, leur histoire est plutôt marrante ! A l’origine élèves d’une école de design, les trois fondateurs, Joe Gebbia, Brian Chesky, et Nathan Blecharczyk ont simplement eu l’idée d’accueillir des gens chez eux, à San Francisco, à l’occasion de la tenue d’une importante conférence sur le design, en leur offrant un lit, un petit-déjeuner et une visite de la ville. Pour financer le lancement du projet, ils sont même allés jusqu’à commercialiser 1000 boîtes de céréales inédites brandées Obama et McCain en 2008, en pleine campagne électorale  !

obama_oj(Un conseil : cliquez sur l’image et mettez le son)

Nous sommes donc allés sur le site, avons entré notre destination, nos dates d’arrivée et de départ, le nombre de voyageurs, et un peu moins de 600 résultats sont tombés. On a fait un peu de tri grâce à la recherche avancée : en demandant un appartement entier avec le wi-fi, le chauffage, une cuisine dans le quartier central, on a eu un peu plus de 200 logements à disposition. On aurait tout aussi bien pu demander une villa tenue par des Portugais et comprenant un jacuzzi, mais on n’aurait eu que deux choix.

Bim Bam Boum, en quelques clics on réserve un appartement pour cinq, situé en plein centre de Pest (oui parce que pour les non-initiés, Budapest se compose de deux villes situées de part et d’autre du Danube : Buda et Pest), on prend contact avec la propriétaire des lieux via courrier électronique et réglons par avance la note en carte bleue, sans même avoir eu à verser de caution. Dans un grand ouf de soulagement, nous voilà fins prêts pour le grand départ.

Trois jours plus tard, on décolle. Passées les galères d’aéroport, de vol et de taxi hongrois, on arrive à l’appartement. Première surprise : la propriétaire est là et nous attend avec tout plein d’explications sur le quartier alentour, des cacahuètes et une petite bouteille de vin…  Deuxième surprise : l’appartement est situé en plein centre-ville, avec tous les monuments, restaurants et boîtes de nuit accessibles à pied… Troisième surprise : les salles de bain (oui parce qu’il y en a deux) sont chauffées par le sol, et quand il fait -10° dehors, c’est très très précieux !

Et tout ça pour la modeste somme de 15 euros par nuit et par personne.

A la fin du séjour, on a simplement déposé la clef dans une boîte aux lettres, pris notre avion et, une fois rentrés, noté notre hôtesse sur le site. Et laissez-moi vous dire qu’on l’a soignée, notre déclaration d’amour.

Bref, si je devais résumer en trois mots mon expérience Airbnb, je dirais : réactivité, facilité, convivialité. Et je peux vous assurer que si notre séjour a été autant réussi, c’est bien grâce à eux.
Le mot de la fin ? Merci la consommation collaborative, évidemment !

Et puis si jamais vous ne trouvez pas votre bonheur sur Airbnb, vous pourrez toujours essayer son homologue français : BedyCasa !

 

Si vous aussi vous avez vécu l’expérience Airbnb, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaires !