Catégorie : Costock’Astuces

Costockage vous conseille et vous partage ici toutes ses astuces !

Etre locataire sur Costockage et gagner des sous

Etre locataire sur Costockage et gagner des sous

Louer sur Costockage pour gagner de l’argent

 

Si on vous dit que louer un box (oui, oui, en tant que locataire) sur Costockage peut vous aider à gagner de l’argent, vous allez nous dire qu’on pousse le marketing un peu trop loin ? Et pourtant, une bonne solution de stockage pas trop chère peut vous permettre de vous lancer dans des activités beaucoup plus lucratives. Découvrez tout de suite 3 exemples qui montrent comment Costockage peut vous aider à arrondir vos fins de mois.

Mettez votre logement en location sans stress

Mettre votre appartement sur AirBnB, Wimdu ou autre pendant que vous partez faire le tour du monde, vous y avez beaucoup pensé. C’est vrai que c’est une solution idéale pour s’assurer une petite rente qui vous permettra de financer votre escapade.

Seulement, vous êtes inquiet à l’idée de laisser des étrangers s’installer chez vous. Comment s’assurer qu’ils ne volent rien ? Ou, même sans aller jusque là, qu’ils ne fouilleront pas dans vos affaires ?

Le plus simple, c’est encore de stocker toutes vos affaires précieuses hors de chez vous. Avec une solution de self-stockage traditionnelle, c’est inenvisageable : presque tous les revenus de la location y passeraient ! Mais, avec Costockage, l’équation économique devient possible.

Alors, n’hésitez plus : louez un garde meuble chez Costockage pour entreposer vos affaires les plus sensibles, mettez votre logement en location sur une des nombreuses plateformes et assurez-vous un revenu régulier pour voyager tranquillement ! Il ne vous reste plus qu’à trouver la destination de vos rêves sur un forum de voyage….

Trouvez votre espace dès maintenant !

Ne vous débarrassez pas de vos objets encombrants : louez-les !

Image result for pro du bricolageLa machine à coudre, le diable de déménagement, la tondeuse à gazon, la perceuse-visseuse dernière génération… Vous les avez achetés avec une idée bien précise en tête et, finalement, vous ne les avez utilisés qu’une seule fois. Vous pouvez essayer de les revendre sur Le Bon Coin ou autre, mais ce sera sans doute à perte.

Pourquoi ne pas essayer de les rentabiliser en les louant ? De  nombreuses plateformes comme Zilok.fr ou e-loue.com permettent de louer des objets de tous types entre particuliers pour des montants entre 10 et 400€ par jour selon l’objet.

Le problème, c’est qu’on n’a pas forcément envie de garder de la place pour un objet qui sera à mi-temps chez quelqu’un d’autre ; ou, dans le cas d’une location régulière, pas envie de faire venir régulièrement le locataire de l’objet chez soi.

Pas de problème ! Louez un espace de stockage sur Costockage et mettez-y tous vos objets peu utilisés. Ainsi, vous n’encombrez plus votre logement pour rien.

En plus, si vous trouvez un locataire régulier pour l’un de vos objets, rien ne vous empêche de lui donner la clé de cet espace pour qu’il y accède par lui-même au lieu de venir vous déranger à chaque fois.

Lancez-vous dans le service à domicile

Depuis peu, de nombreux sites de services à domicile fleurissent : chef à domicile avec La Belle Assiette, coiffure ou massage à domicile avec Pop My Day etc. Il peut être tentant de se mettre à son compte et de se lancer dans ce type d’activité.

Le problème, c’est que chacun de ces métiers nécessite beaucoup de matériel : batterie de cuisine dans le cas d’un chef, table de massage dans le cas d’une esthéticienne etc. Quand on est un particulier, on ne peut pas stocker tout ça chez soi ! Et les prix d’un box dans un centre de self-stockage classique peuvent en empêcher plus d’un de se lancer.

Avec Costockage, vous pouvez louer un garage pour mettre votre matériel professionnel sans grever votre budget et tout en dégageant suffisamment de résultat. Une bonne manière de se lancer !

Ces quelques exemples vous montrent à quel point une dépense raisonnable et limitée peut vous permettre de réaliser de plus grands gains. Chez Costockage, nous croyons que nous pouvons vous aider à réaliser votre rêve en vous aidant à le financer, qu’il s’agisse de lancer une nouvelle activité professionnelle ou de vous faire plaisir pendant quelques temps. Alors profitez-en !

Trouvez votre espace dès maintenant !

 

BOULIMIE D’OBJETS : « J’AI DONC JE SUIS » ?

BOULIMIE D’OBJETS : « J’AI DONC JE SUIS » ?

C’est quand le déménagement demande finalement BEAUCOUP plus de cartons que prévu qu’on se rend compte à quel point nous accumulons. Nous sommes constamment entourés d’objets : il y en a de partout dans notre salon, nos placards, nos caves… et nous n’y prêtons même plus attention car, finalement, chaque objet a sa place et c’est « normal ». Cette tendance à l’accumulation est un trait caractéristique de notre société. Mais pourquoi, qui, quand, comment ? Enquête sur la « boulimie d’objets ».

Qui sont les « boulimiques d’objets » ?

D’un point de vue psychologique 

Sortons les grands mots : les boulimiques d’objets sont tous des procrastinateurs et des matérialistes au sens littéral du terme. Ils remettent toujours au lendemain le fait de jeter un objet et ont l’impression d’exister socialement et personnellement à travers cette possession.

On peut classer nos gardeurs d’objets en trois catégories :

–       Les nostalgiques : ce sont les « gardeurs sentimentaux ». Se séparer d’un objet équivaut à perdre une partie d’eux-mêmes, même si l’objet en question n’a plus aucune utilité. Et on l’est tous un peu ! On a tous un vieux jean ou une babiole qu’on ne veut pas jeter parce que « Oh, non, pas celui-ci, il est spécial… ».

–       Les anxieux : on peut aussi les appeler « gardeurs instrumentaux ». Ils cherchent à se rassurer en gardant les objets parce qu’« on ne sait jamais, ça peut  toujours servir ».

–       Les économiques : comme son nom l’indique, ce sont tous ceux qui prennent d’abord l’aspect économique en compte : l’objet a coûté quelque chose, alors on le garde. Point.

D’un point de vue sociologique

On constate que les personnes qui vivent seules conservent moins d’objets que les personnes en couple. Les femmes auraient également plus tendance à amasser que les hommes. Au niveau géographique, on trouve une concentration plus forte de garde d’objets en région parisienne malgré un manque de place plus grand que dans le reste de la France (allez comprendre…)

D’autre part, il existe aussi une différence entre les catégories socio-professionnelles. Les cadres ont tendance à davantage jeter comparés aux non-cadres. Et cela se voit souvent à la décoration intérieure : un intérieur épuré est davantage associé à la classe supérieure qu’un intérieur encombré, qui est plutôt relié à la classe moyenne.

D’où vient cette course aux objets ?

Minute historique. Jusqu’à  la Seconde Guerre Mondiale, nous possédions des objets pour leur utilité : si on achetait un nouvel objet, c’était simplement pour en remplacer un autre. Mais depuis les Trente Glorieuses nous accumulons les objets sur le modèle du « posséder pour se construire ».

Nous sommes dans une société de consommation à économie de marché, où l’on produit beaucoup et où l’on stocke beaucoup. Ce sont les bases du capitalisme où les entreprises jouent avec nos désirs pour nous faire acheter ce dont nous n’avons pas forcément besoin.

Acheter neuf est aujourd’hui un critère de réussite et le signe d’un certain statut social.  L’accumulation est donc une façon de se mettre en avant socialement. L’objet, vu comme un prolongement de soi, permet de se constituer un environnement sécurisant et il est souvent impensable d’y renoncer. Pourquoi ? Parce que les objets en viennent à constituer des preuves de notre propre existence. Voilà, vous êtes prêts à repasser le bac de philo !

L’ère du numérique

Vous pensez que le numérique et la fameuse “dématérialisation” viennent résoudre notre boulimie ? Pas du tout ! Notre époque tournée vers le numérique est, au contraire, très propice à l’accumulation. Il est devenu extrêmement facile de conserver un tas de données : on garde des milliers de mails et de photos sur son ordinateur sans jamais remettre en cause leur utilité.

De plus, la prolifération des sites de troc ou des sites comme Le Bon Coin favorise de manière significative cette accumulation d’objets : je peux bien acheter cet objet puisque je suis sûr(e) de pouvoir m’en débarrasser facilement et, même, d’en retirer un bénéfice.

Et pourtant, cette accumulation peut devenir problématique : comment concilier ce besoin d’objets avec la notion de développement durable ou la volonté de simplicité.

Quelles solutions contre un tel entassement ?

On constate depuis peu le développement du conseil en management de l’espace ou bien la multiplication des espaces de stockage. Les box de stockage et garde-meubles sont en plein essor et connaissent un fort taux de remplissage. Les personnes clientes de ces services n’en sont donc pas encore à lutter contre leur boulimie d’objets mais elles s’y adaptent, ce qui constitue déjà une première prise de conscience.

En effet, mettre ses affaires ailleurs que chez soi, c’est déjà accepter de s’en détacher un peu. Et quand cette démarche intervient, en plus, dans le cadre de l’économie collaborative, comme par exemple avec Costockage, elle permet une vraie prise de recul par rapport à la notion de possession.

Découvrir Costockage

Le refus de jeter provient aussi souvent de l’ignorance quant à comment jeter un objet. Il faudrait être informé du cycle de vie des objets afin de pouvoir s’en séparer plus facilement : l’information sur la gestion des déchets et leur tri est cruciale pour éviter de garder les objets. Rendre les systèmes de tri et de collecte pratiques et peu coûteux serait un bon moyen d’inciter les personnes à davantage jeter les objets dont elles n’ont plus besoin, tout en œuvrant pour la cause environnementale.

Mais la solution la plus simple, la plus économique et la meilleure pour la planète est aussi la plus évidente : arrêtons d’acheter autant de nouveaux objets ! Les solutions collaboratives permettent aux particuliers comme aux entreprises de partager facilement leurs ressources alors pourquoi ne pas s’orienter vers ce mode de consommation et s’éviter bien des problèmes ? Chez Costockage, nous sommes de fervents défenseurs de cette mentalité et nous espérons convaincre beaucoup d’autres personnes !

Pour aller plus loin : Valérie Guillard « Boulimie d’objets : l’être et l’avoir dans nos sociétés », 2014

Des containers contre les puces de lit ?

Des containers contre les puces de lit ?

Non, rassurez-vous, l’idée n’est pas d’écraser ces désagréables petites bêtes à l’aide d’une boîte de conserve de plusieurs tonnes. On vous parle ici d’un container frigorifique pour traiter toutes vos affaires infectées par le froid extrême, un usage insoupçonné de cet outil de stockage qu’on croyait pourtant connaître. Découvrez les avantages du traitement par le froid contre les punaises de lit.

Louez un Container Frigorifique

Comment traiter des affaires infectées par des puces de lit ?

Inutile de vous présenter les puces de lit (aussi appelées punaises de lit ou bed bugs en Anglais). Très présentes aux Etats-Unis, au Canada et en Australie, ces nuisibles s’installent parfois aussi (malheureusement) dans nos contrées. Ils se cachent dans les moindres recoins de votre logement et n’en sortent que la nuit pour se nourrir, autrement dit, pour vous piquer et s’abreuver de votre sang (miam !). Résultat : des piqûres et des démangeaisons à la pelle !

De nombreux articles expliquent comment s’assurer de la présence de puces de lit chez vous. Nous n’aborderons donc pas le sujet ici. En revanche, sachez qu’à partir du moment où vous avez confirmé l’identité de vos nouvelles locataires, il faut impérativement traiter non seulement les pièces touchées de votre domicile mais également toutes les affaires qui auraient pu être en contact avec les nuisibles : literie, tapis, vêtements, mobilier, livres etc.

Traiter des puces de lit par le froid

Il existe de nombreuses méthodes recommandées pour éliminer les punaises de lit, depuis l’utilisation de feuilles de haricot à disposer autour de son lit jusqu’à l’extermination chimique par une société spécialisée. Aujourd’hui, nous voulons vous parler du traitement par le froid ou traitement par congélation.

Comment exposer ses affaires au froid ?

A moins d’être en décembre et par un hiver particulièrement rigoureux, tout mettre sur votre balcon ne suffira pas. En résumé, deux solutions s’offrent à vous :

  • Passer par des sociétés de traitement cryogénique : ces sociétés spécialisées dans le traitement des nuisibles utilisent du CO2 ou de l’azote liquide à très basse température (autour de -80°C pour le CO2 et -200°C pour l’azote liquide) qu’elles projettent sur les surfaces à traiter. Une méthode efficace qui vous permet de ne rien bouger de chez vous mais qui vous coûtera assez cher et est plus souvent réservée aux professionnels.
  • Stocker ses affaires dans un container frigorifique : dans le cas où vous avez déjà traité les pièces de votre logement infectées mais où il vous reste des affaires à désinfecter, vous pouvez utiliser un container. Celui-ci doit pouvoir descendre au minimum à -20°C et la période de gel doit durer au moins 3 jours. La plupart des containers permettent une phase de décongélation pour assurer à vos affaires une transition en douceur. Autre avantage : ces containers sont souvent de grand volume et vous permettront donc de traiter des affaires volumineuses (meubles, grands tapis etc.) pour un coût bien inférieur à celui de l’intervention d’un prestataire à domicile. Costockage propose quelques containers frigorifiques de ce type à la location.

Quels sont les avantages de la méthode de traitement par le froid ?

  • Elle est 100% écologique et sans risque pour la santé. Un plus pour l’environnement mais également pour les enfants et autres personnes sensibles aux produits chimiques (pas la peine de se débarrasser des puces de lit si c’est pour faire une allergie à un insecticide, non ?)
  • Elle est efficace aussi bien contre les adultes que contre les larves et les œufs et vous garantit donc d’excellents résultats, sans risque de voir les petites bêtes ressortir quelques semaines après le traitement parce que des œufs ont éclos.
  • Elle permet de traiter des affaires sensibles : parmi tout ce que l’on a dans une maison, certaines affaires nécessitent un traitement spécial. Quelques exemples : contre les punaises de lit, on recommande de laver tout son linge à 70°C mais quid de vos vêtements délicats ? Idem, certaines sociétés proposent des traitements à la vapeur montant jusqu’à 80°C : pas sûr qu’un meuble d’époque ou un tableau réagisse bien à ce genre de traitement… Au contraire, ces affaires ne craignent en général pas le froid.

Convaincu par le traitement des puces de lit par le froid ? Dans le domaine du stockage, cela permet en tout cas un usage inattendu des containers qui pourrait intéresser beaucoup de personnes désemparées face à une invasion de bestioles piqueuses…

Louez un Container Frigorifique

Dénicher des bons plans sans débourser 1 centime ?

Dénicher des bons plans sans débourser 1 centime ?

Après la vente et la location de biens et services et particuliers, aujourd’hui on assiste au succès d’un nouveau marché : le troc. Que ce soit entre particuliers ou professionnels, le troc permet de dénicher des bons plans sans dépenser. On a rencontré l’équipe derrière le site de Gchangetout spécialisé dans  l’échange de biens et services ! Mais ne vous inquiétez pas, si vous n’arrivez pas à échanger vos biens, vous pourrez toujours les co-stocker 🙂

Trouver un garde-meuble

Gchangetout, c’est quoi ?

Gchangetout et un site d’échanges et de troc à travers lequel les internautes peuvent publier des annonces gratuites afin de  proposer / demander des échanges entre particuliers ou professionnels.

Le principe est simple pour poster une annonce :

  • Je décris ce que j’ai
  • Je décris ce que je cherche
  • J’indique le lieu de l’échange
  • Je publie mon annonce

Pourquoi échanger plutôt que d’acheter ou vendre ?

A l’heure de l’économie collaboration et de l’ubérisation, l’esprit d’entraide et de débrouille sont de mise.  Gchangetout.com permet de dénicher les bons plans et les bonnes affaires sans avoir à payer un centime.  Avec le troc de biens, le bénéfice est double : on vide son grenier tout en dénichant des choses utiles.

L’échange et le troc ne se limitent pas aux biens mais aussi aux services. Il est possible d’échanger des heures de jardinage contre des cours de langue ; des travaux de peinture contre une moto… les possibilités sont énormes il faut juste laisser libre cours à son imagination !

Quels sont les annonces les plus insolites postées par des particuliers ?

Les annonces atypiques, nous en avons vu passer des centaines, elles égayent les journées de nos modérateurs ! Parmi les anecdotes nous pouvons citer les annonces suivantes :

  1. « Je troc Un Stylo magique pour créer de l’argent contre de l’argent »
  2. « Je veux échanger un Clou contre une Maison »
  3. « Je propose d’échanger une pièce d’un euro (1€) contre ce que vous pouvez proposer »
  4. « Je cherche à apprendre à préparer des crêpes contre ce que vous voulez »

et parfois … certains confondent « échange » et « échangisme », ce qui donne des annonces plutôt particulières.. 🙂

Comment se rémunère le site de troc ?

Le site se rémunère de deux façons, la première est classique, comme tout site de contenu à travers la pub, la seconde plus intéressante pour nous est de proposer des plateformes similaires à nos visiteurs.

Seriez-vous prêts à devenir Costockeur ?

Tout à fait, nos ADN se ressemblent !

 

Pourquoi est-ce le moment opportun pour investir dans l’immobilier ?

Pourquoi est-ce le moment opportun pour investir dans l’immobilier ?

On se demande souvent si c’est le moment propice pour investir dans le domaine de l’immobilier. En tout cas, jusqu’à présent toutes les conditions vont en ce sens. Comme l’ont précisé de nombreux observateurs, en ce printemps 2016 le taux des crédits est très avantageux. Sans oublier que le dispositif Pinel est toujours d’actualité et que le Prêt à Taux Zéro a été assoupli.

Louer mon espace sur Costockage

Un crédit immobilier coûte moins cher

Pour ce mois de mai 2016, les taux de crédit immobilier ont enregistré une baisse record. En moyenne, il est de plus en plus courant de pouvoir bénéficier d’une offre de crédit inférieur à 2 % en France. Selon Meilleurtaux, dans l’Hexagone les taux les plus intéressants sont à 1,15 % sur 15 ans, à 1,41 % sur 20 ans et à 1,56 % sur 25 ans. En sus, ce climat favorable est alimenté par la rude concurrence entre les établissements bancaires, qui veulent séduire de nouveaux emprunteurs.

Cela a pour conséquence de voir se multiplier, en ce printemps 2016, des taux très attractifs. Par ailleurs, les délais de réponse sont plus courts et les conditions d’octroi des dossiers avec délégation d’assurance sont plus souples. Il est donc conseillé aux particuliers de ne pas hésiter à faire jouer la concurrence. Surtout s’ils souhaitent réaliser leur projet immobilier dans des conditions qui leur sont favorables. En ce sens, il peut être utile de faire appel à un courtier en crédit comme Boursedescrédits.com.

Succès croissant du dispositif Pinel

Prolongé jusqu’en 2017 par le gouvernement, le dispositif Pinel reste un atout pour investir dans l’immobilier locatif. Cet avantage fiscal est non négligeable pour les investisseurs potentiels. Étant donné qu’il est possible de bénéficier de réduction d’impôts pouvant atteindre 63 000 euros sur 12 ans, ou de louer le bien à un proche (ascendant ou descendant). De plus, il est possible d’acheter un bien immobilier ancien (sous condition), les zones d’éligibilité ont été élargies et les plafonds de loyers sont mieux calibrés en fonction du revenu des ménages.

Toutefois, il ne faut pas mettre de côté les autres dispositifs, tels que le Censi-Bouvard par exemple. Ce dernier offre des impôts réduits, en cas d’investissement dans des résidences de tourisme ou de services (résidences étudiantes, résidences de santé publique, etc.). Par ailleurs, sous certaines conditions le Censi-Bouvard permet même de récupérer la TVA. Mais quel que soit le dispositif de défiscalisation immobilière choisi, il reste indispensable de bien choisir la localisation du bien et le potentiel de la région, pour espérer rentabiliser votre investissement.

Assouplissement du Prêt à Taux Zéro

Un autre indicateur qui devrait vous convaincre d’investir dans un achat immobilier est l’assouplissement du Prêt à Taux Zéro (PTZ) 2016. En effet, depuis janvier 2016, ce prêt sans intérêt permet de financer jusqu’à 40 % l’achat, ou la construction d’un premier bien immobilier, au titre de résidence principale. Auparavant, le PTZ représentait le financement de 18 à 26 % de l’achat.

En sus, les conditions d’attribution ont également été assouplies (augmentation des plafonds de revenus, allongement de la durée du prêt, etc.), afin que davantage de ménage puisse en bénéficier. Cependant, ce prêt ne permet pas à lui seul d’acquérir un logement. De ce fait, il doit être associé à un prêt immobilier principal, avec éventuellement un apport personnel de l’investisseur.

Comment louer son box quand on n’est pas dans une grande ville?

Comment louer son box quand on n’est pas dans une grande ville?

Vous vous demandez comment trouver des personnes intéressées pour louer votre cave, garage ou box de stockage.
Alors que Costockage s’est d’abord lancé dans la location de garde-meubles à Paris et en Ile-de-France, le réseau s’est depuis énormément étendu sur le reste du territoire français. On a donc pensé à vous qui habitez loin des grandes villes et souhaitez louer votre espace de stockage.

Stocker chez un particulier

Voilà les 5 conseils que j’ai à vous donner pour créer de l’émoi autour de votre annonce :

1) Chef-lieu

Toute petite ville se trouve près d’une grande, à peu de choses près. Cette vérité générale ayant été dite, vous avez vraiment une carte à jouer ici. Si votre cave est localisée dans une petite commune, insistez bien dans la description de votre annonce sur le nom de la grande ville qui se trouve près de votre garde-meuble ou grenier à louer. J’en profite ici pour rappeler qu’une bonne description est un véritable tremplin pour booster votre annonce sur notre site.

Par ailleurs, le site de Costockage est bien fait : plus petite est la ville dans laquelle est situé votre box de location, plus le rayon de recherche est étendu.

Pour vous donner un exemple, j’ai cherché sur Costockage un garde-meuble dans mon village ardéchois et l’échelle s’est magiquement fixée par défaut à un rayon de 50 kilomètres :

Ce qui signifie que les locataires potentiels de votre annonce peuvent venir d’une contrée située à plusieurs dizaines de kilomètres de chez vous, plutôt rassurant !

Fonctionnalité de recherche élargie
Le rayon de recherche sur le site Costockage

2) Votre box à louer près d’une voie rapide

Il existe un autre atout majeur pour créer une annonce idéale lorsque vous habitez loin d’une grande ville : mentionnez bien la proximité d’une voie rapide, autoroute ou départementale si c’est le cas.

Cela va vous paraître anodin mais c’est en fait une information qui importe beaucoup aux locataires potentiels de votre box.

3) Retour aux fondamentaux sur la description

Vous devriez bien mettre en avant les points forts de votre garde-meuble à louer, comme l’éclairage, la sécurité, l’accès par ascenseur, la possibilité de décharger devant la porte et tout cela ajouté à une fréquence de visite flexible si vous vous sentez d’humeur !

4) Le prix

La douce phrase “Les temps sont durs” qui hante notre fil d’actualités nous fait comprendre que le prix constitue le critère essentiel dans le choix d’un box à louer, que ce soit à Paris ou dans toute autre ville !

Lorsque vous créez une annonce sur notre site, nous vous proposons une fourchette de prix. Si vous hésitez entre deux montants, choisissez le plus bas des deux afin de faire une première location et ainsi remonter dans le classement. Vous pourrez toujours augmenter le prix par la suite si vous voulez.

5) Jouer la carte du dépaysement ?

On vous laisse la faire à l’instinct celle-là !

Bon courage !

Si vous souhaitez plus d’astuces pour bien louer votre espace de stockage, rendez-vous sur notre site dédié aux propriétaires, investir.costockage.fr.

 

Olivia au service des costockeurs

Futur locataire ou propriétaire ? Renseignez-vous sur les points essentiels à connaitre pour un DPE

Futur locataire ou propriétaire ? Renseignez-vous sur les points essentiels à connaitre pour un DPE

Mesure obligatoire appliquée en 2006 à l’endroit des vendeurs immobiliers et en 2007 pour les logements destinés à la location, le DPE est un document ayant pour objet d’informer les éventuels locataires ou acquéreurs de la performance énergétique du logement qu’ils convoitent. Sur quels critères est-il établi et y a-t-il moyen de l’améliorer ? Telles sont les questions auxquelles nous tâcherons de répondre.

Pourquoi un DPE ?

Le but du DPE est de faire connaître aux futurs locataires ou acquéreurs de logements – appartements ou maisons – les performances énergétiques du bien où ils vont loger. Ce document leur permet de connaitre combien d’énergie ce logement va consommer dans le courant de l’année et, par exemple, la consommation horaire d’un plafonnier LED. Si cette mesure a le mérite de rassurer les futurs occupants d’un logement,il oblige en revanche ceux qui cherchent à fructifier leur investissement à se poser la question suivante : Comment faire pour améliorer la performance du logement afin d’obtenir un meilleur classement au niveau du DPE. C’est devenu en effet un critère déterminant pour pouvoir vendre ou louer au meilleur prix.

Les points névralgiques d’un logement

Pour la plupart des logements anciens à vendre ou à louer, les « failles » se situent presque toujours au niveau de l’isolation thermique, ou du système de chauffage ou tout simplement des ouvertures. Le futur acquéreur a donc tout intérêt à se rendre compte de visu des améliorations à apporter au niveau de ces points noirs qui rendent le logement gourmand en énergie.

Le diagnostiqueur, une personne de bon conseil

Lorsque le diagnostiqueur aura analysé l’état du logement, il remettra un  rapport concernant les travaux à effectuer au niveau de l’isolation thermique ou pourra vous indiquer également des astuces pratiques pas trop onéreuses. Il est plutôt indiqué de suivre son conseil, puisque c’est probablement lui qui viendra constater les avancées dans lamise aux normes du logement. Si le logement est à vendre, les deux parties en présence peuvent s’entendre quant au mode de financement des travaux à effectuer

A chaque source de problèmes une solution appropriée

Lorsqu’il établira le son pré-diagnostic, le diagnostiqueur ne manquera pas de vous prodiguer des conseils. Il pourra par exemple vous proposer des solutions par rapport à vos ouvertures. Il se peut qu’il ne s’agisse que d’ajout de volets pour obtenir une meilleure isolation. Il se peut aussi qu’il vous recommande de poser un double vitrage pour éviter les déperditions de chaleur. En matière de consommation d’électricité, il pourrait vous orienter sur des dispositifs moins énergivores comme les panneaux solaires. Dans le même ordre d’idées, il pourra vous conseiller de vous contenter d’une applique murale de chambre pour éclairer cette dernière.

Les innovations en matière de dispositifs de sécurité pour la maison

Les innovations en matière de dispositifs de sécurité pour la maison

Actuellement, les dispositifs connectés s’annoncent comme le moyen le plus efficace pour sécuriser son lieu de résidence. Cependant, pour une protection optimale, il est vivement conseillé de renforcer les ouvrants à risque par des produits fiables certifiés A2P.

Garde meuble entre particuliers

Profiter d’Internet pour bien sécuriser sa maison

Dans un contexte social ou plus d’un millier de cambriolages est recensé chaque année, la protection de son habitation est devenue une question primordiale pour près de deux tiers des Français. Avec les progrès technologiques notamment en matière de domotique et aussi avec la vulgarisation d’internet et des objets connectées, de nouveaux outils plus performants et plus efficaces sont désormais disponibles pour une sécurisation optimale de sa résidence. Ses dispositifs dernière génération présentent des avantages non négligeables dont celui de donner la possibilité d’être commandés à distance par le biais d’un smartphone, d’une tablette ou encore d’un ordinateur portable. Pour ce faire, il suffit de télécharger et d’installer l’application appropriée. En outre, ils permettent aussi de réaliser une transmission d’informations plus rapide et quasi instantanée, offrant ainsi une marge de manœuvre considérable en cas d’intrusion non désirée. Pour bénéficier de ses avantages, il est important de noter qu’une bonne connexion internet est nécessaire.

Sur maisonalarme.fr, vous trouverez une large gamme de système d’alarme maison et de dispositifs de vidéosurveillance connectés avec leurs accessoires à savoir les simulateurs de présence, les détecteurs de mouvement, les détecteurs de fumée, les détecteurs d’ouverture, les barrières infrarouge…

Pour compléter ses mesures de protection, il est aussi possible d’ajouter des éclairages supplémentaires à son domicile surtout à l’extérieur pour dissuader les personnes mal intentionnées.

Renforcer les ouvrants pour bien protéger sa maison

Pour amenuiser les risques d’effraction dont la plupart surviennent depuis la porte d’entrée principale et les fenêtres, il est fortement recommandé de renforcer tous les ouvrants de sa propriété. Pour choisir la solution la plus adéquate, il faut prendre en compte la situation physique et la configuration de son habitation, rez-de-chaussée, étage, appartement ou maison individuelle.

Outre les systèmes d’alarme et les dispositifs de vidéosurveillance, les protections mécaniques sont une excellente alternative pour la sécurisation d’une résidence. Les portes d’entrée étant le point d’effraction privilégié des cambrioleurs, leurs serrures peuvent être remplacées par des serrures certifiées A2P à une, deux ou trois étoiles. Pour plus de sécurité, la porte elle-même peut être remplacée par une porte blindée toujours aux normes A2P. Il est à noter que plus le produit certifié est étoilé, plus il résiste aux tentatives d’effraction.

Par ailleurs, les fenêtres et les portes de garage doivent aussi être renforcées. Les commerces spécialisés disposent déjà de dispositifs adaptés à tous les types d’ouvrants qu’ils soient à volets battants, roulants, à persiennes, coulissants, basculants ou sectionnels.

 

 

Investissement immobilier à Montpellier, un choix tout fait intéressant

Investissement immobilier à Montpellier, un choix tout fait intéressant

Montpellier n’a rien d’une ville ordinaire, elle a toujours pris de l’avance par rapport aux autres et ses progrès n’ont fait qu’attirer encore plus de monde. Elle a de quoi satisfaire toute cette masse, comme vous allez le comprendre ici.

Louer mon espace sur Costockage

De gros avantage sur la clientèle

Les étudiants font partie de cette potentialité. En effet, on n’en compte pas moins de 50 000 chaque année avec ceux qui partent et ceux qui restent, l’arrivage évoluant toujours en accroissement positif. Ils viennent puiser des savoirs dans les nombreuses grandes universités de la ville. Médecine, Droit, Lettres et toute une ribambelle de filières intéressantes leurs y sont proposées. Les infrastructures immobilières doivent donc répondre au besoin de ce grand effectif. Studio, F2, jusqu’aux résidences pour les colocations composent les demandes.

Et quand ils auront terminé leurs études, les entreprises deviennent le nouveau centre d’intérêt de la majorité. Montpellier est aussi très riche sur ce point. La plupart reste alors et continuent de jouer leur rôle de clients fidèles. D’ailleurs, sur la durée, les études leur prennent généralement plus de trois années. Et quand ils vont travailler, ils risquent d’y rester longtemps, pourquoi pas notamment pendant toute leur vie active.

Mais il n’y a pas que les étudiants de Montpellier qui veulent y faire carrière. Normal puisque la ville propose et abritent de grands noms en matière surtout de technologie, de biotechnologie et d’industrie pharmaceutique en son sein. On y trouve aussi plusieurs multinationales et même des startups prometteuses. Cette catégorie de personnes est alors largement diversifiée et rassemble les quatre coins du globe.

Une ville pleine de ressources

En dehors de ces attraits éducatifs et professionnels, le charme inépuisable de la ville, la clémence de son climat, son emplacement stratégique entre autres fait une fois de plus de Montpellier un endroit idéal pour vivre, sans compter ses ressources en matière de divertissements. De jour comme de nuit, la ville regorge d’activités aussi intéressantes qu’agréables qui permettent à toutes les tranches d’âge de sortir du train-train quotidien.

Un achat immobilier à Montpellier a toujours de fortes chances de rentabilité, d’autant plus que tous ces phénomènes semblent vouloir continuer de faire effet pour longtemps encore. Vous pouvez même vous lancer dans l’immobilier neuf, un secteur très prometteur.

 

Comment se passer facilement d’un agent immobilier ?

Comment se passer facilement d’un agent immobilier ?

Aujourd’hui, 68% des transactions immobilières sont réalisées par des agences immobilières.

Pourtant, d’après un sondage récent d’IPSOS, le métier d’agent immobilier serait le deuxième métier le moins apprécié des Français, après celui de banquier ! Alors pourquoi recourir à eux, surtout quand on sait qu’ils prélèvent en moyenne 7% de commission sur le montant de la vente ?

Trouver un garde-meuble

Cette dépendance envers les agences immobilières est révélatrice d’un manque total de confiance des vendeurs dans leur capacité à vendre par eux-mêmes leur bien immobilier. C’est bien connu, l’immobilier c’est trop compliqué, trop technique…

Quelles sont les alternatives aux agences immobilières ?

Aujourd’hui, internet est un outil formidable pour promouvoir la vente ou la location d’un bien immobilier. Les sites de petites annonces connaissent un succès grandissant, sans toutefois parvenir à briser l’hégémonie des agences. Parmi ces sites, le plus célèbre est Leboncoin, très généraliste mais qui reste le premier site de petites annonces en France. Véritable réflexe pour les particuliers qui souhaitent se débarrasser de tous leurs objets encombrants, voitures et désormais… biens immobiliers.

Il existe bien sûr les sites spécialisés dans l’immobilier, tels que Seloger, qui connaissent un succès plus mesuré. Bien souvent, la présence d’annonces professionnelles est autorisée et il est difficile de distinguer les annonces de particuliers dans un flux perpétuellement alimenté.

Internet est également le vecteur de nouvelles innovations dans le domaine de l’immobilier. Parmi lesquelles on citera la startup Poprio (www.poprio.com), qui propose des outils inédits pour vendre ou louer un bien immobilier, sans agence. Son interface permet de centraliser toutes les informations sur le bien, pour ensuite mieux les partager sur les moteurs de recherche et les réseaux sociaux. Des indicateurs novateurs permettent de mesurer l’attractivité du bien sur le marché et d’évaluer la performance de l’annonce sur internet. A noter également l’agenda intégré qui permet de gérer très facilement les rendez-vous ou encore le book de qualité professionnelle qui se génère automatiquement pour mettre en valeur le bien immobilier.

Avec de tels challengers, nul doute que les agences immobilières ont du souci à se faire. Après Airbnb dans l’hôtellerie, Amazon dans la distribution ou Uber pour les taxis, la désintermédiation semble donc concerner progressivement le secteur encore trop verrouillé de l’immobilier, au bénéfice des particuliers qui voient leur pouvoir d’achat progresser.

Si vous désirez plus d’informations vous pouvez consulter le Blog de l’Immobilier.

A noter: Si vous cherchez un appartement dans le sud je vous conseille de vous rapprocher des sites: Immobilier sur la Côte d’AzurImmobilier dans le Var et Immobilier dans le Sud de la France.